Partir

  • La métamorphose d’un cargo classique soviétique
    A l’époque de l'Union Soviétique, les commandes de navires s’effectuaient par série d’une dizaine ou plus d’unités à la fois. Celles-ci étaient généralement passées dans des chantiers des pays du bloc de l’Est – Pologne ou Allemagne de ... […]
  • La métamorphose d’un cargo classique soviétique
    A l’époque de l'Union Soviétique, les commandes de navires s’effectuaient par série d’une dizaine ou plus d’unités à la fois. Celles-ci étaient généralement passées dans des chantiers des pays du bloc de l’Est – Pologne ou Allemagne de ... […]
  • Mer et Marine : l’édition quotidienne revient le 2 mars
    Chers lecteurs, l’édition quotidienne de Mer et Marine reprendra le lundi 2 mars. La rédaction va profiter de la dizaine de jours qui viennent pour réaliser de nouveaux sujets et reportages.Vous remerciant pour votre fidélité, nous vous... […]

Archives

Sous-marins australiens : DCNS signe son premier contrat opérationnel

Retenu en avril dernier par le gouvernement australien à l’issue d’une âpre compétition internationale, DCNS a signé son premier contrat opérationnel dans le cadre du programme SEA 1000 de nouveaux sous-marins de la Royal Australian Navy. L’annonce a été faite hier par les autorités de Canberra, qui ont également officialisé le choix de l’Américain Lockheed Martin pour fournir le système de combat des bâtiments. « C’est une étape importante.

[…]

Un nouveau géant allemand : Lürssen rachète Blohm+Voss

Un nouveau géant allemand de la construction navale va naître. Le groupe familial Lürssen, originaire de Brême et propriétaire des chantiers éponymes, a annoncé hier qu’il allait acheter le le constructeur hambourgeois Blohm+Voss. Ce dernier est l’héritier « civil » de la scission opérée par le groupe Thyssen Krupp à la fin des années 2010 entre la construction militaire – notamment de sous-marins – qu’il a gardé dans son giron et les activités de construction et réparation navale, qu’il a vendues au fond d’investissement britannique Star Capital en 2011.

 

[…]

Havyard : La diversification avec une longueur d’avance

« La question que nous nous posons tous les jours, en ce moment, c’est comment survivre à la période actuelle et aux années à venir ». Lars Conradi Andersen est le directeur des ventes du groupe norvégien de construction navale Havyard. Et comme tous ses confrères de la région des fjords, il doit faire face à une réalité économique compliquée liée à l’effondrement total des commandes de navires offshore. Comme beaucoup de chantiers de la côte ouest norvégienne, Havyard vient de la pêche. Le chantier a été fondé en 1928, pour construire et réparer les chalutiers de la région.

[…]

Rafale : Et maintenant, la marine indienne ?

La France et l’Inde ont signé le 23 septembre, à New Delhi, le contrat finalisant l’achat de 36 avions de combat Rafale, destinés à renouveler les moyens de l’Indian Air Force (IAF). Après l’Egypte et le Qatar, qui ont acquis chacun 24 appareils en 2015, c’est un succès majeur pour Dassault Aviation et ses partenaires, au premier rang desquels Thales et Safran.

[…]

STX France : Les collectivités locales prennent position

Après les responsables syndicaux de STX France vendredi dernier, nous interrogeons aujourd’hui les présidents des trois grandes collectivités ligériennes sur l’avenir des chantiers de saint-Nazaire. Alors que le groupe sud-coréen STX Offshore & Shipbuilding souhaite conclure la vente de l’entreprise d’ici la fin de l’année, la Région des Pays de la Loire, le Département de la Loire Atlantique et la Communauté d’Agglomération de la Région Nazairienne et de l’Estuaire (la CARENE, qui regroupe 10 villes, dont celle de Saint-Nazaire) suivent évidemment de très près la situation.

[…]