Partir

Qu’on se le dise …

  • MARINELEC Technologies équipe le premier navire français de soutien à l’éolien offshore
    (English version below) Avec le Wind of Change, MARINELEC Technologies impose sa présence dans le secteur de l’éolien offshore. Ce navire, premier français du genre, construit pour Louis Dreyfus Armateur, vient d’entrer en exploitation.... […]
  • Oceanwide commande un navire d’expédition à Brodosplit
    Encore une commande de navire d'expédition polaire. La compagnie néerlandaise Oceanwide vient d'annoncer la commande du Janssonius, sister-ship de son navire Hondius (livré l'an dernier), au chantier croate Brodosplit. Livrable en 2021, ce bateau mesurera 107 mètres de long et d'une capacité de 174 passagers. Il sera classé Polar Class 6 (équivalent au 1A super […]
  • Rouen doit s’intégrer au coeur de la stratégie d’axe d’Haropa
    Le 13 juin, pendant l’Armada de Rouen, Haropa Port de Rouen a réuni les professionnels de la chaîne logistique pour expliquer la place qu'il peut jouer dans la chaîne logistique conteneurisée. Un article d'Hervé Deiss, de Ports et Corridors. Lire la suite de Rouen doit s'intégrer au coeur de la stratégie d'axe d'Haropa […]

Archives

Alain Crouzols : de la Marine marchande aux Chantiers de l’Atlantique

L’un des piliers de la direction des Chantiers de l’Atlantique vient de faire valoir ses droits à la retraite. Né en mars 1955, Alain Crouzols, qui occupait ces dernières années le poste de directeur de la Business Unit Services, a commencé sa carrière comme officier de la Marine marchande. A sa sortie de l’Hydro de Nantes, il débute comme officier mécanicien et embarque notamment sur pétroliers et gaziers. Devenu chef méca puis second capitaine, il décide à la fin des années 80 de prendre un nouveau cap professionnel.

Alain Crouzols : de la Marine marchande aux Chantiers de l’Atlantique

L’un des piliers de la direction des Chantiers de l’Atlantique vient de faire valoir ses droits à la retraite. Né en mars 1955, Alain Crouzols, qui occupait ces dernières années le poste de directeur de la Business Unit Services, a commencé sa carrière comme officier de la Marine marchande. A sa sortie de l’Hydro de Nantes, il débute comme officier mécanicien et embarque notamment sur pétroliers et gaziers. Devenu chef méca puis second capitaine, il décide à la fin des années 80 de prendre un nouveau cap professionnel.