Partir

Qu’on se le dise …

Archives

Avec ses chantiers allemands, Genting veut sortir jusqu’à 30 navires en 10 ans

Pour les propres besoins de ses trois filiales croisière, mais aussi pour des clients extérieurs. Le groupe asiatique Genting Hong Kong, qui vient de boucler le rachat de Nordic Yards et des trois chantiers allemands, a clairement l’intention de devenir le quatrième grand pôle européen de construction de paquebots, aux côtés de l’Italien Fincantieri, de STX France et de l’Allemand Meyer Werft, qui en plus de son site de Papenburg exploite celui de Turku, en Finlande.

Deux gros paquebots et un navire moyen ou un yacht chaque année