Partir

Qu’on se le dise …

  • Caen : un vraquier bat le record du plus large navire franchissant les écluses
    Le port de Caen-Ouistreham a battu cette semaine le record du plus large vraquier ayant franchi sa grande écluse. Il s’agit du King Race, navire d’un peu plus de 28.000 tonnes de port en lourd, long de 169.4 mètres pour 27.2 de largeur.... […]
  • Marine nationale : la Taape joue les prolongations
    Ultime survivant des anciens bâtiments de soutien de région (BSR) de la Marine nationale, la Taape, qui a fêté en novembre dernier ses 37 ans de service, est toujours opérationnelle à Toulon, où elle a été cependant reclassée en chaland... […]
  • Première conversion d’un PSV pour une propulsion ammoniaque
    L’armement norvégien Eidesvik Offshore a signé un accord avec le groupe norvégien Equinor (ex-Statoil) pour la modification du Viking Energy. Ce PSV (navire de ravitaillement offshore), de 95 mètres de long pour 20 de large, construit en 2003, et tournant au GNL, va subir des travaux pour être propulsé par de l’ammoniaque. Un système de […]

Archives

Bertrand de Broc à l’équateur

Bertrand de Broc (Votre Nom autour du Monde avec EDM Projets) est de retour dans l’hémisphère nord ! Lundi, à 15h00’05’’ TU (16h00’05’’ heure française), le skipper de Sainte-Marine, actuellement dixième du classement, a en effet franchi l’équateur après 79 jours, 02 heures, 58 minutes et 05 secondes de course. « A priori, les choses se présentent pas trop mal, a expliqué Bertrand de Broc a l’évocation des prochains jours. Le pot au noir a l’air assez calme, même si on peut toujours se faire coller sous un grain. Il faudra être vigilant. Sinon, c’est parti pour une petite semaine de près tribord amure (vent qui vient de la droite). Ce n’est pas trop sollicitant au niveau des manœuvres, mais c’est un peu répétitif comme allure. La seule bonne nouvelle, c’est que la jonction semble à nouveau se faire entre les anticyclones des Bermudes et des Açores. Dans ce cas, il y aura une véritable barrière à franchir pour les gars de devant, alors que je serai toujours dans les alizés. »