Partir

Qu’on se le dise …

  • Naval Group se relance dans le nucléaire civil
    De petites centrales nucléaires modulaires de 300 à 400 MW pouvant être couplées selon les besoins des clients. C’est le concept Smart Modular Reactor (SMR) développé par le CEA, EDF, Naval Group et TechnicAtome dans le cadre du projet ... […]
  • La Royal Navy devrait intégrer son second porte-avions en décembre
    Mis à l’eau en décembre 2017 au chantier Babcock de Rosyth, en Ecosse, le HMS Prince of Wales, second des deux nouveaux porte-avions britanniques, a débuté en septembre ses essais en mer. Pour cette campagne, 600 marins et 400 personnels des industriels impliqués dans le programme ont embarqué. Des tests à pleine puissance ont notamment […]
  • Marseille : le Global Energy dans la forme 10
    Arrivé mi-septembre, le méthanier Global Energy, sorti en 2006 des chantiers de Saint-Nazaire, va séjourner dans les bassins phocéens jusqu’à la mi-décembre. Appartenant au groupe Total suite au rachat d’une partie des activités d’Engie... […]

Archives

Brest: le Norwegian Getaway en arrêt technique chez Damen

Après l’Aurora de P&O Cruises en mars, c’est le second paquebot passant en arrêt technique au chantier Damen Shiprepair de Brest depuis le début de l’année. Le Norwegian Getaway, de la compagnie américaine NCL, est arrivé hier après-midi dans le port du Ponant. Il est allé s’amarrer au quai de réparation numéro 4 avant de passer en cale sèche dans la forme 3. Il devrait rester deux semaines en chantier pour son premier arrêt technique quinquennal, qui va comprendre d’importants travaux et le rafraichissement de ses espaces intérieurs.

 

 

Brest: le Norwegian Getaway en arrêt technique chez Damen

Après l’Aurora de P&O Cruises en mars, c’est le second paquebot passant en arrêt technique au chantier Damen Shiprepair de Brest depuis le début de l’année. Le Norwegian Getaway, de la compagnie américaine NCL, est arrivé hier après-midi dans le port du Ponant. Il est allé s’amarrer au quai de réparation numéro 4 avant de passer en cale sèche dans la forme 3. Il devrait rester deux semaines en chantier pour son premier arrêt technique quinquennal, qui va comprendre d’importants travaux et le rafraichissement de ses espaces intérieurs.