Partir

  • Résultats du premier semestre de Boskalis
    Key Figures First Half Year 2019Revenue: EUR 1.3 billionEBITDA: EUR 135.7 millionNet profit: EUR 1.3 millionOrder book: EUR 4.4 billion Outlook 2019Dredging: stable market volumeOffshore Energy contracting: positive contribution from pr... […]
  • Le plus grand porte-conteneurs du monde est arrivé en Europe
    Premier voyage achevé pour le MSC Gülsün, plus gros porte-conteneurs du monde. Le navire d'une capacité de 23.756 EVP est arrivé à Bremerhaven il y a quelques jours. Long de 400 mètres pour une largeur de 61.5 mètres, le navire a été li... […]
  • Des chercheurs percent le secret des requins fluorescents
    Ce n’est pas forcément la meilleure façon de passer inaperçu, mais certains requins, tapis au fond des océans, émettent une lumière fluorescente verte. On sait désormais comment. Des chercheurs ont identifié les molécules à l’origine de... […]

Archives

Bubi soutient Bernard Stamm

Ca ne me parait pas normal après ce qui est arrivé à Bernard qu’il soit à présent disqualifié. Si chaque skipper devait voter et dire ce qu’il pense : mon vote serait qu’il poursuive en course.

Il me semble que les compagnies d’assurance devraient se mêler des cas comme ça. Les règles ne peuvent pas mettre plus en péril notre intégrité physique que le matériel dont nous sommes responsables.

Je suis certain que les compagnies d’assurance ne seront pas vraiment d’accord avec des décisions qui impliquent de prendre des risques en suivant une règle sur une compétition si extrême.

Bernard est un marin expérimenté, et nul doute qu'il a fait ce que nous aurions tous fait : sauver le bateau. Et maintenant, depuis les bureaux de Paris, ils lui disent qu'il est disqualifié, ça ne me semble pas normal. Ca me parait totalement injuste.
 

Ci dessous, le message adressé à Bernard :

« Hola Bernard,

Je viens de recevoir un mail m’indiquant que tu étais disqualifié du Vendée Globe. Je suis vraiment désolé d'apprendre ça après la course fabuleuse que tu étais en train de faire. J'ai lu les déclarations et j'aurais fait la même chose que toi pour tenter de sauver mon bateau.
Tu dois être très déçu et je ne suis pas d'accord avec le comité car en situation extrême, on doit être en mesure d’obtenir de l’aide. Les compagnies d'assurance peuvent s’estimer heureuses que tu ais été aidé.

Tu as fait le bon choix.
Bonne chance et à bientôt !
Bubi »