Partir

  • L’Abeille Bourbon remorque un cargo en panne de propulsion
    Le vendredi 18 octobre 2019, à 14h20, le remorqueur d’Intervention, d’Assistance et de Sauvetage Abeille Bourbon a appareillé de Brest, sur ordre du préfet maritime de l’Atlantique, pour faire route vers l’île de Batz afin de rejoindre le cargo Norderney, rencontrant une panne de propulsion. Celui- ci se trouvait alors à 10 nautiques (environ 19 […]
  • Corse : le cargo Rhodanus déséchoué
    Le cargo Rhodanus, échoué depuis le dimanche 13 octobre au lieu-dit Cala Longa en Corse, a été déséchoué ce jour à 12h.La société mandatée par l’armateur et ses assureurs a présenté, dans la soirée d’hier, une solution consolidée de dés... […]
  • La SNSM et Couach dévoilent la future flotte de sauvetage française
    La Société Nationale de Sauvetage en Mer a signé hier, à Paris, le contrat de conception et de réalisation de sa future flotte. Comme annoncé en juillet dernier, celle-ci est confiée à un maître d’œuvre unique : le chantier Couach de Gu... […]

Archives

Duel à la Middle Sea Race

Deux monocoques Imoca viennent de participer en Méditerranée à la Middle Sea Race, qui a vu la victoire hier du maxi-monocoque Morning Glory. Côté Imoca, Alex Thomson et Guillermo Altadill à bord de Hugo Boss se confrontaient en duel à Anna Corbella et Gerard Marin sur Gaës (l'ancien Gitana Eighty de Loïck Peyron, devenu le Synerciel de Jean Le Cam lors du dernier Vendée Globe). C'est finalement Hugo Boss qui l'a emporté pour quelques milles d'avance. Pour Alex Thomson : "La bataille a été serrée durant toute la course, notamment lors d’une option qui ne nous a pas réussi dans le détroit de Messine et permis à Gaes de prendre temporairement l’avantage". Au classement général en temps réel, Hugo Boss finit en quatrième position de cette édition de la Middle Sea Race.
Alex Thomson, qui va désormais se consacrer aux entraînements en vue de la saison Imoca 2014, a déclaré à l'arrivée : “C'était ma première participation à la Middle Sea Race. Les conditions étaient moins éprouvantes que dans mes autres courses, mais c'était un vrai défi quand même”.