Partir

Qu’on se le dise …

  • MARINELEC Technologies équipe le premier navire français de soutien à l’éolien offshore
    (English version below) Avec le Wind of Change, MARINELEC Technologies impose sa présence dans le secteur de l’éolien offshore. Ce navire, premier français du genre, construit pour Louis Dreyfus Armateur, vient d’entrer en exploitation.... […]
  • Oceanwide commande un navire d’expédition à Brodosplit
    Encore une commande de navire d'expédition polaire. La compagnie néerlandaise Oceanwide vient d'annoncer la commande du Janssonius, sister-ship de son navire Hondius (livré l'an dernier), au chantier croate Brodosplit. Livrable en 2021, ce bateau mesurera 107 mètres de long et d'une capacité de 174 passagers. Il sera classé Polar Class 6 (équivalent au 1A super […]
  • Rouen doit s’intégrer au coeur de la stratégie d’axe d’Haropa
    Le 13 juin, pendant l’Armada de Rouen, Haropa Port de Rouen a réuni les professionnels de la chaîne logistique pour expliquer la place qu'il peut jouer dans la chaîne logistique conteneurisée. Un article d'Hervé Deiss, de Ports et Corridors. Lire la suite de Rouen doit s'intégrer au coeur de la stratégie d'axe d'Haropa […]

Archives

Guerre des mines belgo-néerlandaise : un recours déposé

C’était le scénario redouté par Naval Group, allié à ECA au travers du consortium Belgium Naval & Robotics (BNR) dans le cadre de l’appel d’offres pour le renouvellement des moyens de guerre des mines des marines belge et néerlandaise. Une compétition dont BNR a été désigné vainqueur le 15 mars par le gouvernement belge face aux deux autres compétiteurs encore en lice : le groupement emmené par le constructeur néerlandais Damen et surtout le consortium franco-belge Sea Naval Solutions, comprenant les Chantiers de l’Atlantique, Socarenam, le chantier belge EDR d’Anvers et Thales.