Partir

  • T. Mariotti met sur cale le Seabourn Venture
    Le premier des deux nouveaux navires d’expédition destinés à la compagnie de luxe américaine Seabourn a été mis sur cale le 4 décembre au chantier T. Mariotti de San Giorgio di Nogaro, au nord-est de Venise. C’est là, déjà, que le cons... […]
  • RespectOcean : « Mettre en valeur les entreprises qui s’engagent vis-à-vis de la mer »
    Ses traversées océaniques en planche à voile l’ont rendu célèbre, mais Raphaëla Le Gouvello est aussi une scientifique accomplie et engagée. Docteure vétérinaire spécialisée en aquaculture et environnement, elle a récemment soutenu une ... […]
  • Brest : la Somme rentre de mission Corymbe
    Le bâtiment de commandement et de ravitaillement Somme a retrouvé hier la base navale de Brest, qu’il avait quittée le 21 septembre pour un déploiement de deux mois et demi vers l’Afrique de l’ouest.  La Somme rentrant à Brest @ MICHEL FLOCH La Somme rentrant à Brest @ MICHEL FLOCH La Somme rentrant à Brest […]

Archives

Jean-Pierre Dick : « A priori, mon dernier équateur en solo »

Alors qu'il a passé l’équateur à 11h02 ce jeudi, Jean-Pierre Dick poursuit sa remontée de l’Atlantique dans l’hémisphère nord. Après avoir terminé certaines réparations importantes, le skipper de Virbac Paprec 3 entend bien saisir toutes les opportunités pour revenir mais savoure aussi ce moment unique : « Hier était une bonne journée. Je suis content d'avoir finalisé deux réparations importantes : la consolidation de l'étai sur le pont (endommagé le 7 janvier), et, le déblocage et le remplacement de la deuxième drisse en haut du mât (bloquée depuis le 22 décembre). Virbac-Paprec 3 est désormais opérationnel. Je vais pouvoir utiliser le solent grâce à la réparation de l'étai et envoyer toutes mes voiles de tête grâce au remplacement de la drisse. C'est une bonne nouvelle pour ces derniers jours de course pour attaquer. Il y a des opportunités à saisir. Je suis désormais plus proche des Sables d'Olonne que du Cap Horn. C'est plaisant de sentir que l'arrivée approche en étant dans le tiercé de tête. A priori, c'est la dernière fois que je passe l'équateur en solo. Un sacré moment ! »