Partir

  • Ponant va reprendre Paul Gauguin Cruise
    (Article initialement publié le 8 août) Filiale d’Artemis, la holding de la famille Pinault, Ponant a officialisé le 8 août son projet de reprise de la compagnie Paul Gauguin Cruises. Fondée en 1998, celle-ci a d’abord appartenu à Radi... […]
  • Microplastiques : Tara en escale à Toulon
    Partie le 27 mai de Lorient pour mener une mission de 6 mois sur la pollution plastique en Europe, la goélette scientifique Tara effectuera sur sa route une escale à Toulon. Depuis 2010, la goélette prélève des microplastiques (de 0,2 à... […]
  • Une plateforme numérique pour les étudiants et anciens élèves de l’Hydro
    Le projet "hydro-alumni" d'Hydros lancé il y a quelques mois est en train de prendre forme. L'équipe travaille sur un nouvel outil numérique afin de proposer aux étudiants et anciens des écoles de la marine marchande plusieurs services tels que : un annuaire des anciens élèves, une CV-thèque, des offres d'emploi, un outil de planification événementielle […]

Archives

Jean-Pierre Dick : « A priori, mon dernier équateur en solo »

Alors qu'il a passé l’équateur à 11h02 ce jeudi, Jean-Pierre Dick poursuit sa remontée de l’Atlantique dans l’hémisphère nord. Après avoir terminé certaines réparations importantes, le skipper de Virbac Paprec 3 entend bien saisir toutes les opportunités pour revenir mais savoure aussi ce moment unique : « Hier était une bonne journée. Je suis content d'avoir finalisé deux réparations importantes : la consolidation de l'étai sur le pont (endommagé le 7 janvier), et, le déblocage et le remplacement de la deuxième drisse en haut du mât (bloquée depuis le 22 décembre). Virbac-Paprec 3 est désormais opérationnel. Je vais pouvoir utiliser le solent grâce à la réparation de l'étai et envoyer toutes mes voiles de tête grâce au remplacement de la drisse. C'est une bonne nouvelle pour ces derniers jours de course pour attaquer. Il y a des opportunités à saisir. Je suis désormais plus proche des Sables d'Olonne que du Cap Horn. C'est plaisant de sentir que l'arrivée approche en étant dans le tiercé de tête. A priori, c'est la dernière fois que je passe l'équateur en solo. Un sacré moment ! »