Partir

Archives

La fierté de Javier Sanso

Bonjour à tous,

Je tiens à remercier ACCIONA et toute l’équipe, ce sont eux qui m'ont permis de passer les trois caps du Sud. Je pense que nous pouvons tous être fiers d’avoir construit un formidable bateau, c’est une première dans cette classe.

Ca me parait toujours incroyable d’être passé du rêve à la réalité, ou plutôt du Powerpoint à la réalité, et de voir qu’il ne reste à présent que 6000 milles avant de rejoindre les Sables. Passer les trois caps du Sud, pour moi, c'est historique, car c’est la première fois que quelqu'un le fait avec un bateau n’utilisant que des énergies 100%  écologiques.

Tout ça a été rendu  possible par les immenses efforts  de l’équipe qui a consacré énormément de temps à ce projet, de nombreux week-ends et de longues journées de travail. Toutes ces heures de travail m'ont permis d’arriver jusqu’ici.

Je suis très content. Bien-sûr la course n’est pas finie, mais le plus dur est passé et le passage du cap est un moment important.

Ce matin, j’ai dépassé AKENA et je suis maintenant quelques milles devant, j’espère que ça va rester comme ça. Nous nous sommes rapprochés de Mirabaud, et éloignés de Gamesa qui a choisi une brillante  tactique avant et après son passage du Cap Horn.

Mais attention, la météo parfois peut être capricieuse  par ici...