• CGG : La flotte française confiée au Norvégien Eidesvik
    C’est l’épilogue d’une longue histoire qui pourrait se solder par la disparition définitive de la filière sismique française. Hier, CGG a annoncé avoir conclu un accord avec l'armement norvégien Eidesvik et ses créanciers nordiques pour la création d’une nouvelle société commune. Celle-ci détiendra les Geo Coral, Geo Caribbean, Geo Celtic, CGG Alizé et Oceanic Challenger, navires […]
  • Shortsea : Rhenus prend 40 % du groupe ARKON Shipping
    Le 21 mars, le groupe Rhenus a acquis 40 % des parts de l'entreprise ARKON Shipping GmbH & Co. KG dans le cadre d'une augmentation de capital et a créé une société d'investissement commune avec la compagnie maritime qui gère une flotte de plus de 120 navires.ARKON Shipping, fondée en 1995, est spécialisée dans les […]
  • Dissuasion nucléaire : 45 ans de patrouilles pour les SNLE français
    La Force océanique stratégique (FOST) célèbre ce mois-ci un triple anniversaire : les cinquante ans du lancement du Redoutable, tout premier sous-marin nucléaire lanceur d’engins français, le 29 mars 1967, les 45 ans de l’accomplissement de la première patrouille de ce même bâtiment et les 20 ans de la mise en service de son successeur, Le Triomphant. SNLE […]

Archives

Le brise-glace Polarstern va dériver dans la glace arctique pendant un an

En 1893, l’explorateur norvégien Fridtjof Nansen lançait Fram, son bateau en bois, dans les étendues glacées de l’Arctique. Son idée était simple : se faire emprisonner dans les glaces en mer de Sibérie puis se laisser porter par le courant transpolaire arctique pour atteindre le pôle Nord. Nansen dût abandonner son bateau en cours d’expédition et skier des centaines de kilomètres avant de trouver des secours. Le Fram, lui, finit par ressortir intact de la calotte glaciaire au niveau du détroit qui porte aujourd’hui son nom entre le Gröenland et l’archipel du Svalbard.