Partir

Qu’on se le dise …

Archives

Le pilotage français ne devrait pas être mis en concurrence

La question était en suspens depuis plusieurs mois, mais le Conseil européen des Transports, qui s’est tenu mercredi 8 octobre, semble avoir avancé sur la question de la libéralisation du service de pilotage portuaire. Le projet de règlement sur les services portuaires prévoit en effet que chaque Etat membre sera libre de choisir s’il souhaite ouvrir le pilotage à la concurrence.