Partir

Qu’on se le dise …

  • SNSM : un nouveau président à la barre
    Après six ans de mandat, Xavier de la Gorce a, comme prévu, passé hier le témoin à Emmanuel de Oliveira. Vice-amiral d’escadre en deuxième section, l’ancien préfet maritime de l’Atlantique a été élu président de la Société Nationale de ... […]
  • Thales fournira les sonars des nouvelles frégates espagnoles
    Les cinq futures frégates du type F-110 de l’Armada vont être équipées d’un sonar d’étrave BlueMaster (UMS 4110) et d’un système remorqué Captas-4 Compact. Le groupe français Thales a signé en ce sens un contrat de 165.5 millions d’euro... […]
  • L’OPV argentin Bouchard quittera Toulon en début d’année
    L’ancien patrouilleur hauturier (OPV) L’Adroit, que la Marine nationale a armé de 2011 à 2018, s’appelle désormais officiellement ARA Bouchard et arbore le drapeau argentin. Le 6 décembre s’est déroulée à Toulon une cérémonie de changem... […]

Archives

Le pot au noir personnel de Bubi

Bonjour à tous d’ACCIONA  100% EcoPowered

J’ai l’impression d’avoir un pot au noir privé, uniquement  conçu pour moi, avant le Pot au Noir réel. J’espère que ce ne va pas rester comme ça sur  les prochains 800 milles, car ça risque d’être très long.

Ca fait trois jours que j’ai  du vent qui ne monte pas plus de 8 nœuds, et qui n’en finit pas de tourner  à l’Est comme le prévoient  les fichiers météo. Il me semble que je vais devoir continuer ainsi encore 24 heures avec des vents légers entre 2 et 7 nœuds.

Je ne comprends pas, j’ai  fait tout ce qui est dans les « road books », j’ai pris tous les fichiers, les images satellite, vraiment tout ce qui  était disponible, et finalement je me retrouve dans ce gouffre, et je n’en sors pas, j’y suis toujours.

Il y a quelques jours, je n’aurais jamais imaginé une telle situation, quand tous mes fichiers m’indiquaient d’aller au large, que le vent tournerait à l’Est,  que je sortirait des calmes pour remonter rapidement au Nord. Les choses ne se déroulent pas toujours comme on veut, il faut être patient, j’espère en tous cas avoir plus de chance dans l’hémisphère Nord quand j’y arriverai. Bientôt j'espère car à ce rythme-là, je vais devoir commencer à rationner la nourriture, je dois avoir 4 jours de retard dans cette  dernière partie de l’Atlantique, les heures passent et je n’avance pas.

Bon, si j'en crois les derniers fichiers météo, j’espère sortir de cette zone d’ici 24 à 30 heures. En attendant, ma vitesse ne dépassera pas les 5 nœuds, ce qui rendra ma sortie encore plus difficile.

Bubi