Partir

  • Focus on France’s next-generation SSNs
    “There are no silver medals in this game. When facing the enemy, the only option is to be the best and to win,” said Admiral Christophe Prazuck, French Navy chief of staff, at a press conference in Cherbourg on 12 July. He was respondin... […]
  • Tradition et solidarité : un livre sur le commando de Penfentenyo
    A l’occasion de son soixante-dixième anniversaire, le commando de Penfentenyo, unité de forces spéciales de la Marine, a initié le projet baptisé "Tradition & Solidarité".En partenariat avec l’Ecole européenne supérieure d’art de Br... […]
  • Piriou met à l’eau le chalutier Télémaque
    Le Télémaque, c’est le nom du chalutier/coquillier construit par Piriou naval services, à Lorient. Le bateau de 16 m a été baptisé dans le port de Concarneau, vendredi 8 août. Lire la suite de Piriou met à l'eau le chalutier Télémaque […]

Archives

Les mots du matin d’Alex Thomson

Ce matin, j’ai les Iles Malouines en contact visuel, ce qui est d’actualité puisque j’ai cru comprendre qu’on en parlait beaucoup cette semaine. Tout ce que je peux en dire, c’est qu’elles sont sacrément plates ! Il devrait à nouveau y avoir du soleil aujourd’hui, ce qui est bien agréable, et les conditions devraient considérablement s’améliorer. C’est assez calme, surtout pour une zone située en plein milieu de l’océan. En revanche, il fait toujours horriblement froid la nuit mais, grâce au soleil, ça s’adoucit dans la journée, ce qui est plutôt bon pour le moral. Je profite également de ces conditions pour prendre autant de repos que je le peux.  

Je suis toujours satisfait de ma progression et ma trajectoire à l’est des Malouines va me permettre de bénéficier d’une certaine protection et donc de me concentrer sur la réparation de l’hydro-générateur qui n’en finit pas. J’ai passé une grosse partie de ma journée d’hier là-dessus et je vais m’y remettre aujourd’hui, dès que je peux. J’espère en voir bientôt le bout puisque, avec encore quatre semaines de course, c’est capital de pouvoir compter sur le deuxième hydro-générateur.