Partir

Qu’on se le dise …

  • Saint-Nazaire : la modernisation des ouvrages mobiles du port se poursuit
    Le programme de modernisation des ouvrages mobiles engagé en 2015 se poursuit à Saint-Nazaire. Après l'écluse est et le tablier de la porte amont de la forme Joubert, place désormais à la rénovation de l'écluse sud. Les portes amont von... […]
  • Un nouveau pacha pour l’ESNA
    Lundi 16 septembre, le vice-amiral d’escadre Bernard-Antoine Morio de l’Isle, commandant les forces sous-marines et la force océanique stratégique, a fait reconnaître le capitaine de vaisseau Pierre Rialland comme commandant de l’escadrille des sous-marins nucléaires d’attaque (ESNA).  La cérémonie @ FRANCIS JACQUOT La cérémonie @ FRANCIS JACQUOT @ FRANCIS JACQUOT @ FRANCIS JACQUOT @ FRANCIS […]
  • Le Costa Smeralda sera livré en retard
    Son armateur espérait ces dernières semaines que le retard pris dans la construction de son nouveau paquebot pourrait être comblé. Il y a quelques jours encore, il assurait que la livraison du Costa Smeralda interviendrait comme prévu l... […]

Archives

Ocean’s songs de Kersauson + DVD

 

COLLECTOR – Le BEST SELLER d’Olivier de Kersauson avec, en bonus, le DVD Olivier de Kersauson : 20.000 lieux sous les mers, un reportage de 52 minutes diffusé sur France 5 dans le cadre de l’émission « Empreintes » le 21 novembre 2008.

Olivier de Kersauson :

« Prendre la mer, c’est tout sauf une fuite, c’est au contraire une discipline et une contrainte. Décider d’aller chevaucher les vagues, c’est une conquête et, pour conquérir, il faut partir. C’est l’extraordinaire tentation de l’immensité. La mer, c’est le coeur du monde. Vouloir visiter les océans, c’est aller se frotter aux couleurs de l’absolu. Il m’a toujours semblé indécent de ne pas aller voir partout dans le monde. Il me fallait partir sur tous les océans, découvrir tous les ports… Pour moi, c’est vital : puisqu’on est dans le monde, il faut le courir. »

Partant du principe que l’homme libre part pour apprendre et revient pour rendre compte, Olivier de Kersauson a décidé de raconter sa géographie maritime. Il fait le portrait de ses mers comme il pourrait dresser le portrait d’une femme. Il nous révèle, surtout, son destin singulier de skipper d’exception. Pour la première fois peut-être, dans Ocean’s Songs, il se dévoile.

Magnifique !

Olivier de Kersauson est l’un des navigateurs français les plus connus au monde. Après dix années aux côtés d’Éric Tabarly, il est devenu le plus grand chasseur de records océaniques

Parution: 10/09/2009. Ouvrage broché 140 x 220 x 24 mm Reportage en DVD de 52 minutes inclus offert