• La Chine met à l’eau son second porte-avions
    Le second porte-avions de la marine chinoise, et tout premier bâtiment de ce type réalisé dans le pays, a été mis à l’eau hier au chantier de Dalian. Ce dernier avait livré en 2012 le Liaoning (ex-Varyag russe), dont la coque inachevée avait été rachetée en 2002 par la Chine. Lire la suite de La […]
  • Amplexor et SBS : le navire documenté, un avantage concurrentiel
    Le bureau d'ingénierie documentaire Amplexor Business service propose à ses clients une gestion complète de la documentation technique au moyen du logiciel de virtualisation des navires VIS-On© Vessel, qui est totalement intégré dans le système d’information documentaire qu’il délivre à ses clients. Témoignage de Thierry Cochin, directeur compte naval. Lire la suite de Amplexor et […]
  • Comment DCNS se prépare à construire les sous-marins australiens
    C’était le 26 avril 2016. L’Australie choisissait de coopérer avec la France pour son programme de futurs sous-marins. Un projet gigantesque, évalué à 34 milliards d'euros et d’une durée de 50 ans, portant sur la conception, la construction puis le maintien en condition opérationnelle de 12 sous-marins océaniques. Avec comme objectif de développer en Australie […]

Archives

Ocean’s songs de Kersauson + DVD

Olivier de Kersauson

COLLECTOR – Le BEST SELLER d’Olivier de Kersauson avec, en bonus, le DVD Olivier de Kersauson : 20.000 lieux sous les mers, un reportage de 52 minutes diffusé sur France 5 dans le cadre de l’émission « Empreintes » le 21 novembre 2008.

Olivier de Kersauson :

« Prendre la mer, c’est tout sauf une fuite, c’est au contraire une discipline et une contrainte. Décider d’aller chevaucher les vagues, c’est une conquête et, pour conquérir, il faut partir. C’est l’extraordinaire tentation de l’immensité. La mer, c’est le coeur du monde. Vouloir visiter les océans, c’est aller se frotter aux couleurs de l’absolu. Il m’a toujours semblé indécent de ne pas aller voir partout dans le monde. Il me fallait partir sur tous les océans, découvrir tous les ports… Pour moi, c’est vital : puisqu’on est dans le monde, il faut le courir. »

Partant du principe que l’homme libre part pour apprendre et revient pour rendre compte, Olivier de Kersauson a décidé de raconter sa géographie maritime. Il fait le portrait de ses mers comme il pourrait dresser le portrait d’une femme. Il nous révèle, surtout, son destin singulier de skipper d’exception. Pour la première fois peut-être, dans Ocean’s Songs, il se dévoile.

Magnifique !

Olivier de Kersauson est l’un des navigateurs français les plus connus au monde. Après dix années aux côtés d’Éric Tabarly, il est devenu le plus grand chasseur de records océaniques

Parution: 10/09/2009. Ouvrage broché 140 x 220 x 24 mm Reportage en DVD de 52 minutes inclus offert