• Update on Brazil’s submarine programme
    Today we take you to a construction site that is both monumental and unique. We are off to Itaguaí, 70km south-west of Rio de Janeiro to report progress on the most comprehensive naval technology transfer programme to date. It is here that Brazil will launch its next-generation submarines from a brand spanking new submarine shipyard […]
  • Energy Observer named in Paris
    Energy Observer, the first energy self-sufficient boat powered solely by renewable energies and hydrogen was officially named in Paris on 6 July after sailing from Saint-Malo to the mouth of the Seine, then up the Seine to the French capital.The boat was built in Canada in 1983 as a maxi-catamaran (length: 30.5m, beam:12.8m). In 1994, […]
  • More tests for Polar Pod
    Work continues on the Polar Pod, a brainchild of intrepid French adventurer, scientist, medico and sailor Jean-Louis Etienne. Following concept testing in 2014, a new model of the Polar Pod spar-buoy laboratory recently underwent tank t... […]

Archives

Vent, Voile, Vitesse

VENT, VOILE, VITESSE – 150 ans de records en mer, des clippers aux multicoques de Gérald Guétat.
Depuis plus de cent cinquante ans, des navires de toutes tailles se sont lancés dans des courses folles à la voile sur tous les océans du globe. Ce furent d’abord les grands voiliers de commerce qui tentèrent de rallier les ports dans les délais les plus brefs. Avec l’avènement de la vapeur, le yachting prit la relève dès les années 1880 avec les fameux défis entre goélettes américaines et anglaises, puis entre anglaises et françaises.

Mais le record de la traversée de l’Atlantique, établi en 1905, ne fut battu qu’en… 1980, par Eric Tabarly. Depuis, les plus grands multicoques transocéaniques affrontent régulièrement le chronomètre, autour du monde, avec équipage ou en solitaire, sur l’Atlantique ou sur bien d’autres parcours périlleux. En octobre 2001, le milliardaire aventurier Steve Fossett a relancé la compétition internationale en traversant l’Atlantique en quatre jours, au moment où Olivier de Kersauzon tirait ses premiers bords sur son nouveau trimaran géant Geronimo.