Partir

Qu’on se le dise …

  • Crist : au coeur d’un des plus grands chantiers polonais
    La mer Baltique est calme et l’air à peine frais, l’hiver polonais n’est pas aussi rigoureux qu’à son habitude. Dans la cale du chantier Crist, une imposante coque de câblier est en cours d’assemblage : c’est le futur Nexans Aurora, commandé par le français Nexans au groupe norvégien Ulstein qui l'armera à Ulsteinvik en 2021. Dans […]
  • Sous-marins australiens : le vrai du faux
    Le programme des futurs sous-marins australiens, confié à Naval Group, vient de faire face à une série de critiques et d’attaques relayées et amplifiées par différents canaux. On a entendu ainsi parler de retards, de surcoûts, de constr... […]
  • Eaux de ballast : Bio-UV a racheté l’ex-filiale de Suez Triogen
    Le groupe Bio UV, fondé près de Montpellier en 2000 par Benoît Gillmann, est spécialisé dans le traitement de l'eau par rayons UV et a vu une belle croissance de son activité dans le domaine du traitement des eaux de ballast. La société a réalisé une première opération de croissance externe à l'automne dernier en […]

Archives

Vent, Voile, Vitesse

VENT, VOILE, VITESSE – 150 ans de records en mer, des clippers aux multicoques de Gérald Guétat.
Depuis plus de cent cinquante ans, des navires de toutes tailles se sont lancés dans des courses folles à la voile sur tous les océans du globe. Ce furent d’abord les grands voiliers de commerce qui tentèrent de rallier les ports dans les délais les plus brefs. Avec l’avènement de la vapeur, le yachting prit la relève dès les années 1880 avec les fameux défis entre goélettes américaines et anglaises, puis entre anglaises et françaises.

Mais le record de la traversée de l’Atlantique, établi en 1905, ne fut battu qu’en… 1980, par Eric Tabarly. Depuis, les plus grands multicoques transocéaniques affrontent régulièrement le chronomètre, autour du monde, avec équipage ou en solitaire, sur l’Atlantique ou sur bien d’autres parcours périlleux. En octobre 2001, le milliardaire aventurier Steve Fossett a relancé la compétition internationale en traversant l’Atlantique en quatre jours, au moment où Olivier de Kersauzon tirait ses premiers bords sur son nouveau trimaran géant Geronimo.