• CGG : La flotte française confiée au Norvégien Eidesvik
    C’est l’épilogue d’une longue histoire qui pourrait se solder par la disparition définitive de la filière sismique française. Hier, CGG a annoncé avoir conclu un accord avec l'armement norvégien Eidesvik et ses créanciers nordiques pour la création d’une nouvelle société commune. Celle-ci détiendra les Geo Coral, Geo Caribbean, Geo Celtic, CGG Alizé et Oceanic Challenger, navires […]
  • Shortsea : Rhenus prend 40 % du groupe ARKON Shipping
    Le 21 mars, le groupe Rhenus a acquis 40 % des parts de l'entreprise ARKON Shipping GmbH & Co. KG dans le cadre d'une augmentation de capital et a créé une société d'investissement commune avec la compagnie maritime qui gère une flotte de plus de 120 navires.ARKON Shipping, fondée en 1995, est spécialisée dans les […]
  • Dissuasion nucléaire : 45 ans de patrouilles pour les SNLE français
    La Force océanique stratégique (FOST) célèbre ce mois-ci un triple anniversaire : les cinquante ans du lancement du Redoutable, tout premier sous-marin nucléaire lanceur d’engins français, le 29 mars 1967, les 45 ans de l’accomplissement de la première patrouille de ce même bâtiment et les 20 ans de la mise en service de son successeur, Le Triomphant. SNLE […]

Archives

Vent, Voile, Vitesse

VENT, VOILE, VITESSE – 150 ans de records en mer, des clippers aux multicoques de Gérald Guétat.
Depuis plus de cent cinquante ans, des navires de toutes tailles se sont lancés dans des courses folles à la voile sur tous les océans du globe. Ce furent d’abord les grands voiliers de commerce qui tentèrent de rallier les ports dans les délais les plus brefs. Avec l’avènement de la vapeur, le yachting prit la relève dès les années 1880 avec les fameux défis entre goélettes américaines et anglaises, puis entre anglaises et françaises.

Mais le record de la traversée de l’Atlantique, établi en 1905, ne fut battu qu’en… 1980, par Eric Tabarly. Depuis, les plus grands multicoques transocéaniques affrontent régulièrement le chronomètre, autour du monde, avec équipage ou en solitaire, sur l’Atlantique ou sur bien d’autres parcours périlleux. En octobre 2001, le milliardaire aventurier Steve Fossett a relancé la compétition internationale en traversant l’Atlantique en quatre jours, au moment où Olivier de Kersauzon tirait ses premiers bords sur son nouveau trimaran géant Geronimo.