• Sibiril : Le chantier de Carantec ne chôme pas
    Sauvetage, pilotage, pêche… le chantier Sibiril Technologies de Carantec bénéficie actuellement d’un carnet de commandes bien rempli et diversifié. Une demi-douzaine de bateaux sortira de son hall de construction d’ici la fin 2019. ... […]
  • L’Aquarius fait route vers Marseille
    Après avoir recueilli 58 migrants au large de la Libye, le navire de SOS Méditerranée a mis le cap vers Marseille. C’est ce qu’a annoncé ce mardi l’association, selon laquelle le port phocéen est l’unique solution dont elle dispose. SOS... […]
  • Be My Port : La nouvelle identité de promotion portuaire de Nantes Saint-Nazaire
    Nantes Saint-Nazaire Port, les acteurs portuaires et les collectivités se rassemblent autour de BE MY PORT – Nantes Donges Montoir Saint-Nazaire, la nouvelle marque du collectif de promotion portuaire.Les acteurs portuaires et territori... […]

Archives

Marins sans Frontières : Une quatrième vedette de sauvetage pour Madagascar

Depuis Toulon, où elle a été embarquée cette semaine sur le roulier MN Tangara, une ex-vedette corse de la SNSM va rejoindre Madagascar. Elle permettra d’étoffer le premier réseau de sauvetage en mer du pays, mis en place grâce à l’action de l’association française Marins Sans Frontières (MARSF).

La Diva, c’est son nom, est l’ancienne SNS 123 Notre-Dame de la Serra, construite en 1982 et qui était auparavant affectée à la station de sauvetage de Calvi. Cédée un peu plus tôt que prévu par la SNSM à Marins Sans Frontières, cette vedette en polyester de 13.3 mètres de long pour 4.2 mètres de large, équipée de deux moteurs de 250 kW, a été complètement révisée à Palavas-les-Flots par les bénévoles de l’association. Quatre d’entre eux, Marc Arav, Michel Horeau, Pierre Katz ainsi que Gérard d’Aboville, vice-président de MARSF, ont ensuite conduit la Diva jusqu’à la rade de Toulon. Ils y sont arrivés dimanche dernier, avec d’abord une étape à Port Pin Rolland pour tester au sec le ber qui sert de support à la vedette pendant le voyage vers l’océan Indien. L’ex-SNS 123 a ensuite été remise à l’eau afin de rallier la base navale (le ber étant transféré par la route). Après quelques sueurs froides liées à des problèmes logistiques, la vedette a finalement été grutée mercredi sur le pont du MN Tangara.

SNS 123 navire sur Marinas Yachting

La SNS 123 au moment de sa prise en main par Marins sans Frontières (©  MARSF)