• Station biologique de Roscoff : Colloque sur le Maerl
    Le colloque international sur le maerl (aussi désigné «rhodolithes»), «International Rhodolith Workshop», a lieu tous les 3 ans et a pour objectif le partage des connaissances sur les dernières recherches menées sur le maerl. La sixième... […]
  • La Touline maintient le cap et aide toujours plus de gens de mer
    Les voyants sont à nouveau au vert. Après une année 2016 qui avait vu un exercice déficitaire, notamment en raison d'une baisse des subventions publiques, l’exercice 2017 de La Touline est bénéficiaire. « Il fallait que nous nous questi... […]
  • François Gabart soutient SOS Méditerranée
    Le 8 juin, SOS MEDITERRANEE lançait sa campagne digitale, un appel à mobilisation autour d'une conviction commune : les naufrages en mer Méditerranée continuent et il n'est pas acceptable de laisser des milliers de personnes se noyer s... […]

Archives

Marins sans Frontières : Une quatrième vedette de sauvetage pour Madagascar

Depuis Toulon, où elle a été embarquée cette semaine sur le roulier MN Tangara, une ex-vedette corse de la SNSM va rejoindre Madagascar. Elle permettra d’étoffer le premier réseau de sauvetage en mer du pays, mis en place grâce à l’action de l’association française Marins Sans Frontières (MARSF).

La Diva, c’est son nom, est l’ancienne SNS 123 Notre-Dame de la Serra, construite en 1982 et qui était auparavant affectée à la station de sauvetage de Calvi. Cédée un peu plus tôt que prévu par la SNSM à Marins Sans Frontières, cette vedette en polyester de 13.3 mètres de long pour 4.2 mètres de large, équipée de deux moteurs de 250 kW, a été complètement révisée à Palavas-les-Flots par les bénévoles de l’association. Quatre d’entre eux, Marc Arav, Michel Horeau, Pierre Katz ainsi que Gérard d’Aboville, vice-président de MARSF, ont ensuite conduit la Diva jusqu’à la rade de Toulon. Ils y sont arrivés dimanche dernier, avec d’abord une étape à Port Pin Rolland pour tester au sec le ber qui sert de support à la vedette pendant le voyage vers l’océan Indien. L’ex-SNS 123 a ensuite été remise à l’eau afin de rallier la base navale (le ber étant transféré par la route). Après quelques sueurs froides liées à des problèmes logistiques, la vedette a finalement été grutée mercredi sur le pont du MN Tangara.

SNS 123 navire sur Marinas Yachting

La SNS 123 au moment de sa prise en main par Marins sans Frontières (©  MARSF)