Partir

Qu’on se le dise …

Archives

Moins de stress pour Alex Thomson

Tant que j’étais à l’abri au large des Iles Malouines hier, les conditions étaient plus calmes mais tout ça, c’est derrière moi maintenant. Désormais, je navigue au près, c’est beaucoup plus agité, bien moins confortable et évidemment, je n’avance plus aussi vite que quand j’étais au portant ces dernières semaines. La mer est également plus compliquée à gérer, elle secoue beaucoup plus depuis que j’ai dépassé les Malouines. Ceci dit, les conditions restent tout de même moins stressantes que mes impressionnantes séances de navigations au portant dans les mers du sud, avec des conditions dantesques…

Ce matin, je suis revenu dans les quarantièmes rugissants, j’ai quitté les cinquantièmes hurlants et leurs icebergs. C’est une étape de plus dans mon retour vers les Sables d’Olonne. J’ai passé une bonne partie de la journée d’hier à avancer dans mes réparations et du coup, je suis bien fatigué ce matin. Je vais maintenant devoir me concentrer sur l’étude des conditions météo qui m’attendent, et qui m’ont l’air d’être particulièrement complexes.