• Mille SNSM : « Susciter la générosité »
    Tous les usagers de la mer, plaisanciers ou professionnels, sont invités ce samedi à exprimer leur reconnaissance aux sauveteurs en mer. L’objectif de ce « Mille SNSM » ? « Susciter la générosité » afin de maintenir financièrement à flo... […]
  • Station biologique de Roscoff : Colloque sur le Maerl
    Le colloque international sur le maerl (aussi désigné «rhodolithes»), «International Rhodolith Workshop», a lieu tous les 3 ans et a pour objectif le partage des connaissances sur les dernières recherches menées sur le maerl. La sixième... […]
  • La Touline maintient le cap et aide toujours plus de gens de mer
    Les voyants sont à nouveau au vert. Après une année 2016 qui avait vu un exercice déficitaire, notamment en raison d'une baisse des subventions publiques, l’exercice 2017 de La Touline est bénéficiaire. « Il fallait que nous nous questi... […]

Archives

Sam Davies après son démâtage (VIDEO)

Les images du démâtage de Savéol, enregistrées par Sam Davies ce matin.

La question du jour : Pourquoi un bateau démâte ?

Depuis deux jours, le hauban cassé de Louis Burton et le démâtage de Sam Davies font la une de l’actualité du Vendée Globe. Mais dans quels cas risque-t-on de démâter ? Denis Horeau, le directeur de course, et Alain Gautier, ancien vainqueur et consultant sécurité, nous ont éclairé sur le sujet.

Bertrand de Broc gagne du terrain

Positionné plus à l’ouest que le reste de la flotte, Bertrand de Broc remonte à grande vitesse sur le peloton. Passé le difficile franchissement du cap Finisterre dans la pétole, Votre nom autour du Monde avec EDM Projets  bénéficie de vents plus favorables dans sa zone que la tête de course qui peine à descendre vers l’archipel du Cap Vert et vers l’équateur. Cette compression devrait donc permettre à Bertrand de combler une grande partie de son retard, voire de regagner quelques places. Notamment sur Tanguy de Lamotte et Javier Sanso excentrés dans l’est.

Le départ du Vendée Globe crève l’écran !

Présenté désormais comme l’un des plus grands événements médiatiques en France et en Europe, le Vendée Globe 2012 vient de franchir une nouvelle étape. Le départ donné le 10-11-12 a en effet été l’objet d’une médiatisation sans précédent !

Fortunes et infortunes de mer

En ce sixième jour de Vendée Globe, ils ne sont plus que 16 en course. Après le démâtage de son bateau Savéol hier vers 19h30, Sam Davies fait route au moteur vers Madère. Quant à Louis Burton, il a dû se résoudre à relâcher dans le port de la Corogne, la météo dans le golfe de Gascogne ne lui permettant plus de continuer sur un bord vers les Sables d’Olonne avec un gréement endommagé.  Le Vendée Globe perd sa seule fille et son benjamin. Mais pour les autres, la course continue avec un nouvel objectif à terme : le pot au noir.