Partir

Qu’on se le dise …

  • L’eau de mer n’a pas dissout le bioplastique
    Des défenseurs de l’environnement testant de la vaisselle jetable, fut-elle compostable ? Pas si simple. La chercheuse Isabelle Lacourt, venue à Port-La-Forêt la semaine passée constater la dégradation d’assiettes et gobelets biodégradables, explique l’enjeu. Lire la suite de L'eau de mer n'a pas dissout le bioplastique […]
  • Les plongeurs-démineurs de l’Atlantique s’installent dans leur nouveau bâtiment
    Dans la base navale de Brest, le transfert du Groupe des plongeurs-démineurs de l’Atlantique vers de nouveaux locaux est désormais achevé. Auparavant installée dans l’ancienne base-sous-marine allemande, cette unité a été transférée dan... […]
  • Le trafic du port de Paris en belle hausse
    À l’occasion des vœux de Haropa à Paris, Catherine Rivoallon a salué la performance du trafic francilien avec 25 Mt. Elle a profité de cette réunion pour dresser un bilan de son action de préfiguratrice. Un article d'Hervé Deiss de Port... […]

Archives

Résumé du 50e jour de course (VIDEO)

Revivez les temps forts du samedi 29 décembre, 50e jour de course sur le Vendée Globe 2012-2013.

Icebergs droit devant

François Gabart et Armel le Cléac’h se sont affranchis ce matin de la dernière porte de sécurité glace, la Est Pacifique. Devant leurs étraves, le tapis rouge est déroulé pour doubler d’ici trois jours le cap Horn. Mais au bout du tapis, il y a une sacrée marche à franchir. Ou plutôt un slalom spécial à faire froid dans le dos, au milieu d’une quinzaine d’icebergs qui dérivent dans le sud-est du cap Dur. Dans les remous des deux leaders, il y a du vent et de la mer pour presque tout le monde. Un peu trop, même, au goût de Jean Le Cam ou d’Alex Thomson qui rêvent d’en finir avec le Grand Sud… Ils ne sont pas les seuls.

Le fait du jour : De la glace au cap Horn

Les observations récentes de CLS (Collecte Localisation Satellites) ont mis en lumière la présence importante d’icebergs au large du cap Horn, que le duo de tête Le Cléac’h-Gabart atteindra mardi soir. Denis Horeau, le directeur de course, fait le point.

La flotte s’éclate

Il y a la dépression, il y a la dorsale, il y a des vents forts contraires, des vents faibles portants – et même le contraire – des choix multiples et le Cap Horn juste devant ! Bref, largement de quoi éclater une flotte qui avait jusque là navigué groupée.

Ce qu’ils ont dit pendant le Live…

Retrouvez les principales déclarations de Dominique Wavre, Jean Le Cam, Jean-Pierre Dick et Bertrand de Broc, appelés pendant le Live du Vendée Globe de samedi.