Partir

Qu’on se le dise …

  • SNSM : un nouveau président à la barre
    Après six ans de mandat, Xavier de la Gorce a, comme prévu, passé hier le témoin à Emmanuel de Oliveira. Vice-amiral d’escadre en deuxième section, l’ancien préfet maritime de l’Atlantique a été élu président de la Société Nationale de ... […]
  • Thales fournira les sonars des nouvelles frégates espagnoles
    Les cinq futures frégates du type F-110 de l’Armada vont être équipées d’un sonar d’étrave BlueMaster (UMS 4110) et d’un système remorqué Captas-4 Compact. Le groupe français Thales a signé en ce sens un contrat de 165.5 millions d’euro... […]
  • L’OPV argentin Bouchard quittera Toulon en début d’année
    L’ancien patrouilleur hauturier (OPV) L’Adroit, que la Marine nationale a armé de 2011 à 2018, s’appelle désormais officiellement ARA Bouchard et arbore le drapeau argentin. Le 6 décembre s’est déroulée à Toulon une cérémonie de changem... […]

Archives

La question du jour : Pourquoi 5 classements par jour ?

Denis Horeau, sur le Vendée Globe 5 classements sont édités chaque jour. Pourquoi ce chiffre ?

Par 27° et 42’ de latitude nord

Actuellement la température de l’air à Santa Cruz de La Palma aux Canaries est de 22°, la mer à 24°, le ciel est dégagé et le vent modéré. À Santo Antao dans l'archipel du Cap Vert, l’air et la mer sont à 26° avec quelques nuages.

Ce rapide bulletin météo donne des détails sur les conditions météorologiques que les skippers vont bientôt rencontrer. La vie à bord va rapidement s’améliorer et les vêtements des zones humides, après rinçage et séchage, vont regagner les sacs pour quelques jours ou semaines. Mais il faut pour certain garder les cirés car les bateaux naviguent sur une mer très formée et désordonnée qui balaient le pont sans discontinuer. Une véritable machine à laver mais qui devrait bientôt terminer son programme lavage intensif.

Le premier à bénéficier des prémices de la chaleur n’est autre que François Gabart (Macif) qui caracole toujours en tête devant Bernard Stamm et Armel Le Cleac’h (Cheminées Poujoulat).

En revanche, il faudra encore attendre longtemps pour certains car les écarts entre le premier et les derniers sont de plus de 600 milles soit la distance entre Brest et Monaco.

Message de la nuit d’Alex Thomson

J’ai passé une bonne nuit, avec peu de vent, mais maintenant ça souffle plus fort et je peux aller plus vite. Je suis assez content de mon classement ce matin, je garde le contact avec Virbac Paprec et je maintiens l’écart avec Mike et Jean Le Camà l’est. Maître CoQ et moi sommes décidément très liés, je crois qu’on va se voir beaucoup tout au long des 23 000 milles à venir ! J’ai pu vraiment bien me reposer la nuit dernière, j’ai dormi au moins quatre heures - en plusieurs fois – et du coup, je me ses beaucoup mieux ce matin. Je crois que je ne me suis jamais senti aussi bien que depuis mon départ des Sables d’Olonne samedi, même si j’ai toujours le nez qui coule. Il y a pas mal de rafales en ce moment, avec des pointes à 27 nœuds mais la température s’est adoucie, je pense qu’il va faire de plus en plus chaud au fur et à mesure qu’on descend vers le sud. J’ai intérêt à manger le bacon qu’il me reste avant qu’il ne fasse trop chaud!

Les mots du jour de Tanguy de Lamotte

Hello,
Belle nuit de sport qui s'achève à bord d'Initiatives-cœur: 4 virements (et encore 2 à venir), 4 prises/renvois de ris et 3 changements de voiles d'avant avec un vent entre 15 et 40 nœuds !
Sinon, j'ai trouvé les tuiles miel-amandes de Joëlle qui m'ont fait tenir et j'ai réussi à dormir 3h entre les manœuvres et le trafic. Le ciel se dégage et la mer est agitée mais belle. Bonne  journée !

Tang

Message de la nuit de Sam Davies

Dure journée hier... Savéol et moi avons traversé le front froid et son système de basses pressions orageuses. Vu que je suis à l'arrière de la troupe des skippers, je me trouve plus proche du centre de la dépression ce qui implique plus de vent et aussi de plus grosses accalmies. Ça a été une journée compliquée, passée à trouver les bons réglages, le vent changeant plus vite que je ne peux changer les voiles. DONC, tout est affaire de compromis et je suis un peu frustrée de ne pas pouvoir faire mieux. J'oscille entre 35 et 5 nœuds de vent. Les grains les plus violents ont eu la bonté de me prévenir de leur arrivée grâce à des lignes sombres qui traversaient le ciel (voir photo) mais j'ai bien peur que cette nuit (mercredi à jeudi) soit encore plus dure tellement il fait sombre (pas de lune) - comme dirait un ami australien "il fait aussi noir qu'à l'intérieur d'une vache".
Quand vous lirez ces lignes ce matin, je devrais avoir passé le plus dur mais la sortie ne s'annonce pas facile. Savéol et moi nous apprêtons à dérouiller un peu dans la journée avec plus de 30 nœuds de vent annoncés. A l'heure où j'écris, le vent se montre coopératif et du coup je fais une petite pause à la table à carte en attendant que mon dîner lyophilisé se réhydrate (pâtes et poisson).

Sam