Partir

Qu’on se le dise …

  • L’Ocean Viking va débarquer ses 407 rescapés à Tarente
    Après Pozzallo la semaine dernière, c'est le port italien de Tarente qui a été désigné pour accueillir les 407 rescapés actuellement à bord de l'Ocean Viking, navire opéré par SOS Méditerranée et Médecins Sans Frontières. Ces personnes ont été recueillies à bord lors de cinq opérations de sauvetage lors du week-end dernier.  Lire la suite […]
  • Pays-Bas : 250 millions d’euros pour soutenir le cabotage
    Aux Pays-Bas, 250 millions d’euros vont être injectés dans le Nesec Shipping Debt Fund pour soutenir le cabotage. Ce fonds doit participer au financement de constructions neuves, rachat de navires ou travaux de modification. Lire... […]
  • Marine nationale : le premier volet de la flotte intérimaire d’hélicoptères notifié
    A bout de souffle, les dernières Alouette III de l’aéronautique navale ne peuvent attendre l’arrivée de leur successeur, le futur Guépard Marine, dont les premières livraisons ne sont pas attendues avant 2028. Elles vont donc être temporairement remplacées par des appareils de location. C’est la fameuse flotte intérimaire d’hélicoptères de la marine dont le premier […]

Archives

ACCIONA 100% EcoPowered cherche un abri aux Îles Canaries

Après 32 heures de navigation sans grand voile et après avoir analysé les conditions météorologiques, Javier « Bubi » Sansó se dirige vers les Îles Canaries pour se mettre à l’abri et pouvoir procéder aux réparations sur son IMOCA.

De Pavant avait proposé sa quille à Guillemot

Vendredi, lors de la vacation, Marc Guillemot (Safran), contraint d’abandonner dès les premières heures de course le week-end dernier après avoir perdu sa quille, a révélé que Kito de Pavant (Groupe Bel), qui a lui aussi renoncé après avoir été percuté lundi par un chalutier, lui a proposé de prendre la quille de son monocoque pour pouvoir repartir : « Kito m'avait proposé sa quille après son accident mais ça n'a pas pu se faire en raison des délais », a indiqué le skipper de Safran. Chapeau Kito !

De Pavant a proposé sa quille à Guillemot

Vendredi, lors de la vacation, Marc Guillemot (Safran), contraint d’abandonner dès les premières heures de course le week-end dernier après avoir perdu sa quille, a révélé que Kito de Pavant (Groupe Bel), qui a lui aussi renoncé après avoir été percuté lundi par un chalutier, lui a proposé de prendre la quille de son monocoque pour pouvoir repartir : « Kito m'avait proposé sa quille après son accident mais ça n'a pas pu se faire en raison des délais », a indiqué le skipper de Safran. Chapeau Kito !

Régate virtuelle : Retours d’Ouest

On s’en doutait un peu : la bascule d’hier soir a été favorable aux bateaux les plus à l’ouest de la flotte.

Dick a une pensée pour Sam et Louis

Vendredi matin, Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec 3) a appris les abandons de Sam Davies (Savéol) et Louis Burton (Bureau Vallée) : « Ah mince je ne savais pas, je voyais qu'elle avait réduit sa vitesse mais je n'avais pas l'explication. Je suis vraiment désolée pour Sam et pour Louis, contraints d'abandonner. Ce début de course a été cruel. C'est difficile d'encaisser des nouvelles comme cela, lorsque l'on connaît l'implication que les skippers, leurs équipes et les sponsors mettent dans leur projet. Je suis de tout cœur avec Marco, Kito, Louis et Sam. »