Partir

Qu’on se le dise …

  • Bayonne : Trafic portuaire en hausse
    Le port de Bayonne a joué à plein son rôle de plateforme multimodale de premier rang et affiche en 2018 une croissance globale des trafics de marchandises de +2,7 % à 2,66 millions de tonnes dans le domaine maritime.Ainsi, 13% des march... […]
  • Le Breizh Nevez talonne à Port-Louis
    Le roulier qui assure la liaison régulière entre Groix et Lorient a talonné une roche au niveau de la Citadelle de Port-Louis, peu après 8 h, ce mardi matin. 38 personnes ont dû être évacuées, à l’aide du batobus qui les a ramenées à te... […]
  • Décès de l’amiral Philippe Périssé
    Le vice-amiral d'escadre Philippe Périssé est décédé dans la nuit du 17 au 18 février 2019, a annoncé la Marine nationale. Du 1er septembre 2006 jusqu'en 2011, il a occupé les fonctions de préfet maritime de la Manche - mer du Nord, com... […]

Archives

Le Jean Bart achève son ultime arrêt technique majeur

Alors que son aîné, le Cassard, sera prochainement retiré du service, le Jean Bart achève son ultime arrêt technique majeur. Mise en service en 1991, la frégate antiaérienne, qui vient de passer quatre mois en cale sèche à Toulon, a vu son ATM débuter en septembre et sera remise à la Marine nationale mi-février. Les travaux, conduits par Naval Group, qui assure le maintien en condition opérationnelle des frégates des deux frégates du type F70 AA, ont été très importants.

Port de Bordeaux : Une quatrième année de baisse successive

En 2018, le Grand port maritime de Bordeaux n’a pas pu enrayer la baisse de ses trafics qui dure depuis cinq ans. Avec 7,05 Mt, Bordeaux Port affiche une diminution de 2,9% de ses volumes. Depuis 2014, Bordeaux a perdu 17,3% de son trafic. Pour regarder le verre à demi plein, si le trafic global du port girondin accuse un nouveau repli, il reste malgré tout supérieur aux volumes réalisés au début de la décennie. En 2010, Bordeaux Port a réalisé 6,3 Mt contre 7,05 Mt l’an dernier.

Un premier navire citerne totalement électrique

La compagnie japonaise Asahi Tanker vient de présenter le design du tout premier navire citerne totalement électrique au monde. Avec son partenaire Exeno-Yamamizu, Asahi présente un bateau d'une capacité de 1300 m3 destiné au soutage des navires en baie de Tokyo. Baptisé e5, ce design est actuellement en développement commercial pour pouvoir être adapté à tous les types de souteurs de la baie. Le premier modèle devrait être lancé au quatrième trimestre 2020. L'idée est ensuite de créer une ligne e5 pour des navires côtiers avec davantage d'autonomie.

Soutien gouvernemental au classement du phare de Cordouan à l’UNESCO

Le ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy, le ministre de la Culture, Franck Riester, et la ministre chargée des Transports, Élisabeth Borne, soutiennent la candidature du phare de Cordouan à l’inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO portée par le ministère de la Culture. La proposition a été déposée officiellement ce jour par la France auprès de l’UNESCO, en vue d’une inscription en juillet 2020.

Un phare unique au monde

Les brise-glace Fennica et Nordica classés PC3

Arctia’s vessels MSV Fennica and MSV Nordica have now both received certificates of compliance with the IMO Polar Code. Both vessels now have a Polar Class 3 (PC3) class notation. They are among the very few in the world to have this high ice class notation. Arctia Offshore Ltd. is one of the first commercial operators to commit to stricter manning and training requirements, as well as decreasing the environmental footprint of vessels operating in polar areas, on its own initiative and in accordance with the Polar Code.