• Eolien offshore : les six projets confirmés et le prix de rachat fortement baissé
    C’est Emmanuel Macron lui-même qui s’est chargé de l’annonce lors de son déplacement en Bretagne hier. Les six premiers projets de parcs éoliens offshore (Saint-Nazaire, Saint-Brieuc, Courseulles, Fécamp, le Tréport et Yeu-Noirmoutier) ... […]
  • Le Raymond Croze en cale sèche à Marseille
    Un navire atypique pour Chantier Naval de Marseille est en arrêt technique depuis le 7 juin et jusqu’en fin de semaine prochaine. Il s’agit du câblier français Raymond Croze, d’Orange Marine, qui réalise là son entretien quinquennal. Au... […]
  • Transport à la voile : le Lun II met le cap sur Madère
    Cap sur le Madère !“Lun II”, le ketch de transport à la voile, s’apprête sur un flux de Nord-Est à quitter les côtes portugaises pour rejoindre Madère, pour rallier ensuite Porto, avant de faire cap au Nord pour la point bretonne et le ... […]

Archives

SOS Méditerranée : Un 6ème bébé naît sur l’Aquarius

Le navire de sauvetage de l’association SOS Méditerranée vient de connaitre sa sixième naissance depuis février 2016 et le début de sa mission de sauvetage des migrants au large de la Libye. Après notamment Mercy (« Miséricorde »), née à bord en mars 2017 et dont histoire a inspiré la chanson ayant représenté la France à l’Eurovision, un autre nom très à propos a été donné à cet enfant : Miracle. Le petit garçon de 2.8 kilos a vu le jour dans la clinique de l’Aquarius, dont les équipes avaient pris en charge sa maman jeudi.

A bord du baliseur côtier Gavrinis

Nous vous emmenons aujourd’hui à bord du dernier-né de l’Armement des Phares et Balises. Entré en service cet hiver, le Gavrinis est mis à disposition de la Direction interrégionale de la mer Nord Atlantique Manche Ouest (DIRM NAMO) afin d’assurer l’installation et l’entretien de la signalisation maritime, indispensable à la sécurité de la navigation. « Il s’agit du balisage flottant, mais aussi de travaux de génie maritime et de peinture sur les tourelles et les phares », précise Marc Léger, directeur de l’APB.

Piriou : Le point sur l’activité en France et à l’international

Développement à l’international et dans les services, commandes cruciales attendues sur le segment militaire, volonté de reconquérir le marché civil, retour à la pêche artisanale… Piriou, qui a adopté en 2017 un nouveau plan stratégique et emploie 900 personnes à travers le monde, dont 407 en France, se porte globalement très bien. Le groupe a même enregistré un chiffre d’affaires record l’an dernier : 195 millions d’euros, contre 110 millions en 2010 et, précédemment, jamais plus de 150 millions.

Navexpo monte en puissance

Plus de bateaux, d’exposants et de visiteurs… Pour sa troisième édition, le salon professionnel Navexpo International de Lorient, qui a débuté mardi et s’achève aujourd’hui, confirme sa montée en puissance. « Nous avons 90 exposants français et étranger, ce qui supérieur à l’an dernier. Mais surtout, un quinzaine de bateaux étaient présents dans des secteurs très différents, allant du balisage à la pêche, en passant par le sauvetage en mer et les bateaux de service, comme ceux dédiés aux travaux maritimes.

Chantiers Bernard : Plusieurs années de visibilité

Discret mais toujours aussi actif, Chantiers Navals Bernard, qui fêtera l’an prochain ses 50 ans d’existence, enchaine les commandes. Comme de nombreux autres constructeurs, il bénéficie notamment d’un regain d’activité à la pêche. « La conjoncture est assez favorable depuis un an. A la pêche, le gasoil n’augmente pas et le prix moyen du poisson est élevé. Les résultats financiers des armateurs sont bons et ils ont donc des capacités d’investissement », explique Georges Bernard.

Nouveaux projets pour des pécheurs bretons, normands et polynésiens

6 / 1 25612345678910112030401 256