Qu’on se le dise …

  • Delavergne livre le baliseur côtier Gavrinis
    Fraîchement livré par le chantier vendéen Delavergne, le Gavrinis, tout nouveau navire de l’Armement des Phares et Balises, a quitté hier matin les Sables d’Olonne pour rejoindre Lorient, où il devrait arriver aujourd’hui. Entretemps, il devait faire cette nuit une halte à Port Haliguen, sur la presqu’île de Quiberon, où l’APB utilise un quai. Lire […]
  • Déploiement d’un groupe amphibie franco-américain en océan Indien
    C’est une première à plus d’un titre. Rentré fin octobre à Toulon après une mission de soutien aux populations antillaises sinistrées par le passage de l’ouragan Irma, le bâtiment de projection et de commandement Tonnerre, escorté par la frégate de défense aérienne Chevalier Paul, appareillera de nouveau, cette fois dans le cadre de la constitution […]
  • Naval Energies : Des fondations déclinables en différents matériaux pour l’éolien flottant
    Naval Group travaille depuis plusieurs années sur le développement d’un flotteur pour éolienne, dont les premiers exemplaires vont bientôt être construits. Après de longues études et simulations, le design est maintenant arrêté. Il s’agit d’un flotteur semi-submersible pouvant être réalisé en acier, en béton ou en version mixte. « Nous avons choisi cette technologie pour des […]

Archives

BAI : en hausse sur l’Espagne, en retrait sur le transmanche

En dépit du Brexit et du cours de la Livre Sterling en forte baisse, Brittany Ferries maintient son activité à un niveau raisonnable sur le Transmanche et continue sa progression sur les lignes longues tant en passagers qu’en Fret. La stratégie de diversification entamée depuis 10 ans porte ainsi ses fruits. 

Un cargo parvient à rejoindre Brest avec une cargaison désarrimée

Escorté par le remorqueur Abeille Bourbon, le Baltic Performer, accusant une forte gîte, est parvenu hier soir à gagner le port de Brest par ses propres moyens. En provenance du port néerlandais de Flessingue et à destination de Dakar (Sénégal), ce navire de 150 mètres, malmené par la tempête, a vu une partie de sa cargaison (6000 tonnes de légumes sur palettes) se désarrimer. Il se trouvait alors à 103 milles dans l’ouest de la pointe de Penmarc’h, avec 6 à 9 mètre de creux et un vent de force 7.

Navires autonomes : Comment vont-ils arriver sur le marché ?

En matière de navires autonomes, il faut bien convenir d’une chose : personne n’a pu anticiper la vitesse à laquelle ils allaient arriver. Ce qui paraissait, il y a encore cinq ans, un fantasme d’informaticien est désormais une réalité tangible : des bateaux de commerce peuvent être commandés à distance, toutes les données du bord sont recueillies, envoyées à terre et analysées en temps réel, les premiers navires sans équipage vont voir le jour dans les mois à venir.

Norvège : Les futures fermes de plusieurs millions de saumons

Le nouveau pétrole. C’est souvent ainsi que le saumon est qualifié ces dernières années en Norvège. Presque comme une ressource naturelle qu’il convient à la fois de préserver et de faire fructifier. Il faut dire que les chiffres sont explicites : en 2016, le royaume scandinave a produit 54% des saumons issus des eaux atlantiques, en a exporté 1.1 million de tonnes pour une valeur de 7.6 milliards de dollars.

Une immersion dans les simulateurs de la Force d’Action Navale

Les longues dunes de sable bordant le canal de Suez défilent devant les yeux des servants de mitrailleuses. Leur mission : neutraliser toute menace qui tenterait de s’en prendre au Charles de Gaulle. Le porte-avions français est bel et bien toujours en cale sèche dans les bassins Vauban, à Toulon, où sa refonte se poursuit. Mais son équipage, lui, continue de se maintenir à niveau et, pour cela, utilise notamment les outils de simulation de la division entrainement de la Force d’Action Navale.

 

7 / 1 217134567891011122030401 217