Qu’on se le dise …

  • Nantes accueille la conférence scientifique FAST 2017
    Hydrodynamisme, nouveaux concepts de coques, outils numériques de simulation, matériaux innovants… C’est une conférence internationale de haut niveau qui se déroule à partir de demain et pendant trois jours à la Cité des Congrès de Nantes. Créé dans les années 90 en Norvège, FAST (Fast Sea Transportation) réunit tous les deux ans des experts mondiaux, […]
  • MTU renforce sa présence au Japon
    Rolls-Royce Power Systems and Japanese company Tominaga & Co., Ltd.  are to work closely in the future on serving the marine, O&G, rail and C&I markets. Tominaga, previously a service partner for MTU products, will now be supporting subsidiary MTU Japan Co., Ltd. as a distributor. MTU Japan's primary focus lies in the field of […]
  • Le BPC Tonnerre est arrivé à Saint-Martin
    Parti le 13 septembre de Toulon, le bâtiment de projection et de commandement Tonnerre est arrivé ce week-end à Saint-Martin, où il débarque d’importants moyens destinés à la reconstruction de l’île dévastée le 4 septembre par l’ouragan Irma. Emportant à son bord un catamaran (EDAR) et deux chalands de débarquement (CTM), le BPC de la […]

Archives

Le bonjour de Sam Davies

Nous continuons notre lente progression vers la France et nous sommes maintenant en plein Golfe de Gascogne. Après deux journées assez frustrantes passées trop près des côtes avec peu de vent, nous sommes maintenant prêts pour le kite-surf! Le projet kite-surf IMOCA 60 est dirigé par Seb Veniard et Gerald Veniard et a été financé grâce à Temmos Groupe, avec qui j’ai fait connaissance lors d’un agréable séjour à l’Aigle des Neiges à Val d'Isère! On n’en est qu’au début du projet. Nous utilisons du matériel standard de kite-surf donc on est en pleine découverte avec des tests et des essais à la fois amusants, intéressants et un peu dangereux! Du coup, on a un kite avec un petit trou, un kite avec un filin cassé, des filins emmêlés et pas mal d’accidents de kite! Heureusement, rien sur la quille ou les safrans (ouf!), personne ne s’est fait mal et je dois bien dire que pendant les trois heures de test, on ne s’est pas vraiment rapprochés de la France! En même temps, on a beaucoup appris aujourd’hui et on fera une autre série de tests demain en s’appuyant sur ce qu’on a vu aujourd’hui. À la fin de notre séance de kite, nos deux "Mc Gyvers" étaient un peu déçus de ne pas avoir eu plus d’heures de vol et assez crevés. Je leur ai donc proposé de partager avec eux mon repas de Noël et la petite bouteille de vin rouge pour leur redonner le moral. On a donc dégusté notre bœuf-carottes (Merci Pascal Thailander) accompagné de pâtes devant un magnifique coucher de soleil avec des dauphins autour de nous. Et on a fini avec des After Eights ! À bientôt, Sam, R1, Gerald et Seb.