• Migrants en Méditerranée : une baisse des arrivées mais beaucoup de questions
    Les chiffres sont pour le moins explicites. Au mois de juillet, traditionnellement un des plus importants en termes de traversées de migrants en Méditerranée, l’Italie a vu le nombre d’arrivées sur son sol divisé par deux par rapport à juillet 2016. Pour mémoire, 85% des migrants ayant rejoint l’Europe par la mer, soit 95.000 personnes […]
  • Mer et Marine : Retour de l’information quotidienne fin août
    Chers lecteurs. Comme chaque année, Mer et Marine fait une pause estivale. Nous reprendrons l’édition quotidienne du site à la fin du mois d’août. Nous vous remercions de votre fidélité et vous souhaitons à tous un très bel été.La rédaction de Mer et Marine  Lire la suite de Mer et Marine : Retour de l’information quotidienne fin […]
  • STX : La France préempte mais veut aboutir avec les Italiens
    Bruno Le Maire a officialisé cet après-midi la décision de la France de préempter les 66.6% que le groupe sud-coréen STX Offshore & Shipbuilding détient dans les chantiers de Saint-Nazaire depuis 2008. De fait, l’Etat, déjà actionnaire à 33.34% de l’entreprise, va en posséder la totalité. Une situation qui ne sera que « temporaire », « les chantiers […]

Archives

Quand Mirabaud croise SynerCiel… (vidéo)

Rencontre incroyable entre Dominique Wavre et Jean Le Cam, au beau milieu de l'Océan Indien.

Bonjour en passant…

Dominique Wavre (Mirabaud) et Jean Le Cam (SynerCiel) se sont aperçus ce matin. Le skipper suisse raconte cette rencontre incroyable dans l'océan Indien.

Un bonjour en passant…

Au petit jour, à 3 heures du matin (heure française), Dominique Wavre (Mirabaud) découvre dans son tableau arrière son ami Jean Le Cam (Synerciel). Une rencontre improbable au milieu de l’océan Indien, qui en dit long sur la régate acharnée que se livrent les skippers autour du globe. Même étonnement chez Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) : «Cette nuit, j'ai croisé le signal AIS de Macif. C'est incroyable, je crois qu'il a croisé à un ou deux milles derrière moi. Après quelques semaines de course !!! Nous étions ensemble à Niort quelques jours avant le départ de la course pour une soirée Poujoulat-Macif. A ce moment là, nous étions loin de penser que plusieurs fois pendant cette course, nous serions assez proches pour nous voir, ou en tous cas se parler à la VHF. C'est énorme !».