Partir

Qu’on se le dise …

  • L’Abeille Bourbon remorque un cargo en panne de propulsion
    Le vendredi 18 octobre 2019, à 14h20, le remorqueur d’Intervention, d’Assistance et de Sauvetage Abeille Bourbon a appareillé de Brest, sur ordre du préfet maritime de l’Atlantique, pour faire route vers l’île de Batz afin de rejoindre le cargo Norderney, rencontrant une panne de propulsion. Celui- ci se trouvait alors à 10 nautiques (environ 19 […]
  • Corse : le cargo Rhodanus déséchoué
    Le cargo Rhodanus, échoué depuis le dimanche 13 octobre au lieu-dit Cala Longa en Corse, a été déséchoué ce jour à 12h.La société mandatée par l’armateur et ses assureurs a présenté, dans la soirée d’hier, une solution consolidée de dés... […]
  • La SNSM et Couach dévoilent la future flotte de sauvetage française
    La Société Nationale de Sauvetage en Mer a signé hier, à Paris, le contrat de conception et de réalisation de sa future flotte. Comme annoncé en juillet dernier, celle-ci est confiée à un maître d’œuvre unique : le chantier Couach de Gu... […]

Archives

Brest: le Norwegian Getaway en arrêt technique chez Damen

Après l’Aurora de P&O Cruises en mars, c’est le second paquebot passant en arrêt technique au chantier Damen Shiprepair de Brest depuis le début de l’année. Le Norwegian Getaway, de la compagnie américaine NCL, est arrivé hier après-midi dans le port du Ponant. Il est allé s’amarrer au quai de réparation numéro 4 avant de passer en cale sèche dans la forme 3. Il devrait rester deux semaines en chantier pour son premier arrêt technique quinquennal, qui va comprendre d’importants travaux et le rafraichissement de ses espaces intérieurs.

 

<!–

–><!–

–>

 

[…]

Brest: le Norwegian Getaway en arrêt technique chez Damen

Après l’Aurora de P&O Cruises en mars, c’est le second paquebot passant en arrêt technique au chantier Damen Shiprepair de Brest depuis le début de l’année. Le Norwegian Getaway, de la compagnie américaine NCL, est arrivé hier après-midi dans le port du Ponant. Il est allé s’amarrer au quai de réparation numéro 4 avant de passer en cale sèche dans la forme 3. Il devrait rester deux semaines en chantier pour son premier arrêt technique quinquennal, qui va comprendre d’importants travaux et le rafraichissement de ses espaces intérieurs.

 

<!–

–><!–

–>

 

[…]