Partir

Archives

Charles de Gaulle : Plus qu’un arrêt technique, une refonte

Le porte-avions français s’apprête à entrer en cale sèche, à Toulon, pour sa seconde grande période de maintenance programmée depuis sa mise en service, en 2001. D’un coût de 1.3 milliard d’euros, ce chantier colossal est placé sous la maîtrise d’œuvre de DCNS et la maîtrise d’ouvrage conjointe de la Direction Générale de l’Armement (DGA) et du Service de Soutien de la Flotte (SSF). Il va mobiliser pendant 18 mois jusqu’à 2100 personnes, dont un millier du côté de l’industriel et de ses sous-traitants, ainsi que 1100 membres d’équipage du Charles de Gaulle.

[…]