Qu’on se le dise …

  • Polarfront, le nouveau bateau polaire français chez Socarenam
    Sur le quai du bassin Napoléon à Boulogne-sur-Mer, un beau bateau est en train d’entamer une nouvelle vie. Le Polarfront est un ancien navire météo norvégien, construit en 1975 et qui a officié jusqu’à l’an passé, notamment au large du Groenland. Lire la suite de Polarfront, le nouveau bateau polaire français chez Socarenam […]
  • L’assurance maritime : évolution de la perception du risque
    Au regard de la valeur des capitaux engagés et des dommages susceptibles d’être causés et subis en mer, le recours à l’assurance se révèle indispensable. Historiquement, l’assurance maritime trouve son origine dans le prêt à la « grosse aventure ». Connu depuis l’Antiquité, ce mécanisme permet à l’armateur de financer son expédition grâce à l’argent d’un prêteur, […]
  • Jérôme Ferrier : « Etre en pointe sur le GNL carburant marin et fluvial »
    Evolution et tendances du marché mondial et français du gaz, situation des terminaux méthaniers tricolores, développement et opportunités liées à l’emploi du GNL comme carburant pour les navires maritimes et fluviaux… A l’occasion du Congrès national du Gaz, qui s’est ouvert hier et se poursuit ce mercredi à Paris, nous faisons le point sur le […]

Archives

Crise majeure à la tête de MyFerryLink

On connaissait l’existence de tensions à la tête de la SCOP SeaFrance, qui gère la flotte de MyFerryLink, avec d’un côté le Conseil de surveillance, présidé par Didier Cappelle, leader du syndicat maritime Nord et de l’autre le Directoire, avec Jean-Michel Giguet et Raphaël Doutrebente. Ces dissensions ont été spectaculairement mises à jour avec la demande, hier, de placement de la SCOP en sauvegarde de justice. C’est le Directoire qui est à l’origine de cette requête examinée aujourd’hui par le tribunal de commerce de Boulogne-sur-Mer.