• Migrants en Méditerranée : une baisse des arrivées mais beaucoup de questions
    Les chiffres sont pour le moins explicites. Au mois de juillet, traditionnellement un des plus importants en termes de traversées de migrants en Méditerranée, l’Italie a vu le nombre d’arrivées sur son sol divisé par deux par rapport à juillet 2016. Pour mémoire, 85% des migrants ayant rejoint l’Europe par la mer, soit 95.000 personnes […]
  • Mer et Marine : Retour de l’information quotidienne fin août
    Chers lecteurs. Comme chaque année, Mer et Marine fait une pause estivale. Nous reprendrons l’édition quotidienne du site à la fin du mois d’août. Nous vous remercions de votre fidélité et vous souhaitons à tous un très bel été.La rédaction de Mer et Marine  Lire la suite de Mer et Marine : Retour de l’information quotidienne fin […]
  • STX : La France préempte mais veut aboutir avec les Italiens
    Bruno Le Maire a officialisé cet après-midi la décision de la France de préempter les 66.6% que le groupe sud-coréen STX Offshore & Shipbuilding détient dans les chantiers de Saint-Nazaire depuis 2008. De fait, l’Etat, déjà actionnaire à 33.34% de l’entreprise, va en posséder la totalité. Une situation qui ne sera que « temporaire », « les chantiers […]

Archives

EUNAVFOR-MED : L’Europe va tenter d’intensifier la lutte contre les passeurs

Activée en juin dernier dans le cadre de la Politique de sécurité et de défense commune (PSDC) de l’Union Européenne, soucieuse de lutter contre le trafic de migrants en Méditerranée, l’opération EUNAVFOR Med va monter en puissance. Depuis trois mois, les unités engagées se contentent en effet de missions de renseignement, destinées à comprendre le fonctionnement des réseaux de passeurs et leurs modes opératoires.

EUNAVFOR-MED : L’Europe va tenter d’intensifier la lutte contre les passeurs

Activée en juin dernier dans le cadre de la Politique de sécurité et de défense commune (PSDC) de l’Union Européenne, soucieuse de lutter contre le trafic de migrants en Méditerranée, l’opération EUNAVFOR Med va monter en puissance. Depuis trois mois, les unités engagées se contentent en effet de missions de renseignement, destinées à comprendre le fonctionnement des réseaux de passeurs et leurs modes opératoires.