• Update on Brazil’s submarine programme
    Today we take you to a construction site that is both monumental and unique. We are off to Itaguaí, 70km south-west of Rio de Janeiro to report progress on the most comprehensive naval technology transfer programme to date. It is here that Brazil will launch its next-generation submarines from a brand spanking new submarine shipyard […]
  • Energy Observer named in Paris
    Energy Observer, the first energy self-sufficient boat powered solely by renewable energies and hydrogen was officially named in Paris on 6 July after sailing from Saint-Malo to the mouth of the Seine, then up the Seine to the French capital.The boat was built in Canada in 1983 as a maxi-catamaran (length: 30.5m, beam:12.8m). In 1994, […]
  • More tests for Polar Pod
    Work continues on the Polar Pod, a brainchild of intrepid French adventurer, scientist, medico and sailor Jean-Louis Etienne. Following concept testing in 2014, a new model of the Polar Pod spar-buoy laboratory recently underwent tank t... […]

Archives

Gaz de schiste : Première cargaison américaine chargée sur un méthanier

Le méthanier Asia Vision a chargé la semaine dernière une première cargaison de GNL issue de la production américaine de gaz de schiste. L’opération s’est déroulée au terminal de Sabine Pass, en Louisiane. Parti le 25 février du port américain, l’Asia Vision a d'abord mis le cap vers les Caraïbes pour, normalement, rejoindre le Brésil. Toutefois, sa destination finale n’est pas sûre, certaines sources estimant que le méthanier pourrait, finalement, se diriger vers l’Atlantique et livrer sa cargaison dans un port européen.

Gaz de schiste : Première cargaison américaine chargée sur un méthanier

Le méthanier Asia Vision a chargé la semaine dernière une première cargaison de GNL issue de la production américaine de gaz de schiste. L’opération s’est déroulée au terminal de Sabine Pass, en Louisiane. Parti le 25 février du port américain, l’Asia Vision a d'abord mis le cap vers les Caraïbes pour, normalement, rejoindre le Brésil. Toutefois, sa destination finale n’est pas sûre, certaines sources estimant que le méthanier pourrait, finalement, se diriger vers l’Atlantique et livrer sa cargaison dans un port européen.