Partir

Qu’on se le dise …

  • Scrubbers : LAB, filiale de CNIM, équipe Hapag-Lloyd
    L’armateur allemand Hapag Lloyd a commandé 10 scrubbers à LAB, la filiale lyonnaise du groupe CNIM. Ces systèmes DeepseaBlue Lab, fabriqués en composite, seront off line, c’est-à-dire qu’ils seront déportés, fonctionneront en boucle ouv... […]
  • Espagne : Feu vert au programme des frégates F110
    Le gouvernement espagnol a acté, le 14 décembre, le lancement l’an prochain de plusieurs programmes militaires représentant un investissement de 7.3 milliards d’euros. Le principal projet est celui des cinq nouvelles frégates du type F1... […]
  • Pilotes de Loire : Nouvelle vedette et renouvellement de la drome de la Couronnée
    Chantiers Bernard réalise une nouvelle pilotine pour la station de la Loire. Le constructeur lorientais devrait livrer cette nouvelle unité à partir de mars 2019. La Concorde, ce sera son nom, est un sistership de la Gavy, réceptionnée ... […]

Archives

Gaz de schiste : Première cargaison américaine chargée sur un méthanier

Le méthanier Asia Vision a chargé la semaine dernière une première cargaison de GNL issue de la production américaine de gaz de schiste. L’opération s’est déroulée au terminal de Sabine Pass, en Louisiane. Parti le 25 février du port américain, l’Asia Vision a d’abord mis le cap vers les Caraïbes pour, normalement, rejoindre le Brésil. Toutefois, sa destination finale n’est pas sûre, certaines sources estimant que le méthanier pourrait, finalement, se diriger vers l’Atlantique et livrer sa cargaison dans un port européen.

[…]

Gaz de schiste : Première cargaison américaine chargée sur un méthanier

Le méthanier Asia Vision a chargé la semaine dernière une première cargaison de GNL issue de la production américaine de gaz de schiste. L’opération s’est déroulée au terminal de Sabine Pass, en Louisiane. Parti le 25 février du port américain, l’Asia Vision a d’abord mis le cap vers les Caraïbes pour, normalement, rejoindre le Brésil. Toutefois, sa destination finale n’est pas sûre, certaines sources estimant que le méthanier pourrait, finalement, se diriger vers l’Atlantique et livrer sa cargaison dans un port européen.

[…]