Qu’on se le dise …

  • Naval Group livre sa première Gowind à l’Egypte
    Mois de 28 mois après la découpe de sa première tôle, l’Elfateh, toute première corvette du type Gowind 2500 construite par Naval Group, a fait ses adieux à Lorient ce week-end. Entre les mains de son équipage égyptien, le bâtiment fait maintenant route vers la Méditerranée, où il va rejoindre la base navale d’Alexandrie. Lire […]
  • Le BPC Tonnerre est arrivé à Saint-Martin
    Parti le 13 septembre de Toulon, le bâtiment de projection et de commandement Tonnerre est arrivé ce week-end à Saint-Martin, où il débarque d’importants moyens destinés à la reconstruction de l’île dévastée le 4 septembre par l’ouragan Irma. Emportant à son bord un catamaran (EDAR) et deux chalands de débarquement (CTM), le BPC de la […]
  • Un troisième patrouilleur du type PLG sera construit pour les Antilles
    Alors que le BPC Tonnerre est arrivé à Saint-Martin, la ministre française des Armées a annoncé hier la commande d’un nouveau patrouilleur qui viendra dès 2019 renforcer les moyens de la Marine nationale aux Antilles. Lire la suite de Un troisième patrouilleur du type PLG sera construit pour les Antilles […]

Archives

La Seyne : Ambiance du Pacifique pour l’accueil du Mein Schiff 2

Costumes traditionnels, musique et danses de Tahiti, de la Nouvelle-Calédonie et de Wallis et Futuna… Samedi, à leur arrivée à La Seyne-sur-Mer, les passagers du paquebot Mein Schiff 2 ont été très surpris lorsqu’ils ont débarqué. Pas d’ambiance provençale pour cette escale mais un accueil exotique et le parfum des îles du Pacifique. Une initiative originale grâce à laquelle les croisiéristes ont pu exceptionnellement apprécier une autre facette de la culture française, celle des archipels plynésiens et mélanésiens.

 

La Seyne : Ambiance du Pacifique pour l’accueil du Mein Schiff 2

Costumes traditionnels, musique et danses de Tahiti, de la Nouvelle-Calédonie et de Wallis et Futuna… Samedi, à leur arrivée à La Seyne-sur-Mer, les passagers du paquebot Mein Schiff 2 ont été très surpris lorsqu’ils ont débarqué. Pas d’ambiance provençale pour cette escale mais un accueil exotique et le parfum des îles du Pacifique. Une initiative originale grâce à laquelle les croisiéristes ont pu exceptionnellement apprécier une autre facette de la culture française, celle des archipels plynésiens et mélanésiens.