• Samuel de Champlain : LMG Marin détaille le chantier de conversion GNL
    C’est une grande première que s’apprête à vivre la drague Samuel de Champlain. Cet été, le navire, qui opère dans le port de Nantes Saint-Nazaire et l’estuaire de la Seine, va rejoindre le chantier Damen de Dunkerque pour un arrêt de trois mois visant au remplacement de sa propulsion diesel par des moteurs fonctionnant au […]
  • La Méridionale : Un an de branchement au courant quai
    La Méridionale vient de boucler sa première année d’alimentation de sa flotte par courant quai lors des escales à Marseille. Une démarche pionnière en France, au moment où les émissions des navires préoccupent de plus en plus l’opinion publique et notamment dans la région marseillaise. Cette expérience montre que le passage à l’alimentation en courant […]
  • Le cargo Burhan Dizman 3 a rejoint Ajaccio après son avarie de propulsion
    Ce matin, le cargo BURHAN DIZMAN 3 en provenance de Fos sur mer s’est retrouvé en danger au large des côtes de Propriano suite à une avarie de sa propulsion. Le préfet maritime de la Méditerranée a dépêché plusieurs moyens étatiques et pris les dispositions réglementaires pour faire cesser tout danger. Lire la suite de […]

Archives

L’histoire des chalutiers-usines géants soviétiques

Nous vous proposons aujourd'hui de revenir sur une série de navires exceptionnels construits en France pour le compte de l’Union soviétique durant les années 1960 et dont le dernier exemplaire était encore à flot il y a moins de cinq ans. C’est aux Ateliers et Chantiers de Nantes (Bretagne-Loire), qu’ils sont réalisés entre 1964 et 1967. La classe s’appelle Natalia Kovshova, du nom du premier des trois bateaux de ce type réalisés sur les bords de Loire. L’histoire de ces chalutiers-usines, les plus modernes et performants au monde à l’époque, s’avère riche et passionnante.