• Update on Brazil’s submarine programme
    Today we take you to a construction site that is both monumental and unique. We are off to Itaguaí, 70km south-west of Rio de Janeiro to report progress on the most comprehensive naval technology transfer programme to date. It is here that Brazil will launch its next-generation submarines from a brand spanking new submarine shipyard […]
  • Energy Observer named in Paris
    Energy Observer, the first energy self-sufficient boat powered solely by renewable energies and hydrogen was officially named in Paris on 6 July after sailing from Saint-Malo to the mouth of the Seine, then up the Seine to the French capital.The boat was built in Canada in 1983 as a maxi-catamaran (length: 30.5m, beam:12.8m). In 1994, […]
  • More tests for Polar Pod
    Work continues on the Polar Pod, a brainchild of intrepid French adventurer, scientist, medico and sailor Jean-Louis Etienne. Following concept testing in 2014, a new model of the Polar Pod spar-buoy laboratory recently underwent tank t... […]

Archives

MyFerryLink : Le dernier protocole d’accord pourra-t-il être adopté ?

Les Berlioz et Rodin bloqués depuis le 29 juin par le Syndicat Maritime Nord, alors même qu’ils sont affrétés par DFDS. Le port de Calais perturbé pendant l'été par des manifestations. La SCOP SeaFrance liquidée le 31 juillet, provoquant le licenciement de 487 personnes. Et le cabinet du ministre des Transports qui joue les pompiers et organise, depuis début juillet, des réunions de négociation entre toutes les parties prenantes, pour trouver des solutions. Qui ont toutes, jusqu’ici, échoué. Comme l’avait annoncé Eric Vercoutre, patron du SMN,  l’été calaisien a été chaud.

MyFerryLink : Le dernier protocole d’accord pourra-t-il être adopté ?

Les Berlioz et Rodin bloqués depuis le 29 juin par le Syndicat Maritime Nord, alors même qu’ils sont affrétés par DFDS. Le port de Calais perturbé pendant l'été par des manifestations. La SCOP SeaFrance liquidée le 31 juillet, provoquant le licenciement de 487 personnes. Et le cabinet du ministre des Transports qui joue les pompiers et organise, depuis début juillet, des réunions de négociation entre toutes les parties prenantes, pour trouver des solutions. Qui ont toutes, jusqu’ici, échoué. Comme l’avait annoncé Eric Vercoutre, patron du SMN,  l’été calaisien a été chaud.