Partir

Qu’on se le dise …

  • La Thalassa part suivre les poissons bleus dans le golfe de Gascogne
    La pêche durable au cœur d’une collaboration entre scientifiques et pêcheurs professionnels. Thalassa, navire de la Flotte océanographique française opérée par l’Ifremer, sillonnera le golfe de Gascogne du 26 avril au 27 mai, accompagné... […]
  • GTT : nouvelle commande pour la conception des cuves d’un méthanier
    GTT a reçu une commande de Hyundai Samho Heavy Industries (HSHI) pour la conception des cuves d’un méthanier pour le compte de l’armateur japonais Nippon Yusen Kaisha (NYK).Le système de confinement à membranes Mark III Flex de GTT a été retenu pour équiper le méthanier d’une capacité de 174.000 m3. La livraison du navire est […]
  • Nantes : le Seamen’s Club inaugure son nouveau foyer
    L’association Nantes Port Accueil a inauguré le 17 avril son tout nouveau foyer dédié à l’accueil des marins de navires en escale sur les terminaux amont du Grand Port Maritime de Nantes Saint-Nazaire. La construction du local, install... […]

Archives

MyFerryLink : Le dernier protocole d’accord pourra-t-il être adopté ?

Les Berlioz et Rodin bloqués depuis le 29 juin par le Syndicat Maritime Nord, alors même qu’ils sont affrétés par DFDS. Le port de Calais perturbé pendant l’été par des manifestations. La SCOP SeaFrance liquidée le 31 juillet, provoquant le licenciement de 487 personnes. Et le cabinet du ministre des Transports qui joue les pompiers et organise, depuis début juillet, des réunions de négociation entre toutes les parties prenantes, pour trouver des solutions. Qui ont toutes, jusqu’ici, échoué. Comme l’avait annoncé Eric Vercoutre, patron du SMN,  l’été calaisien a été chaud.

[…]

MyFerryLink : Le dernier protocole d’accord pourra-t-il être adopté ?

Les Berlioz et Rodin bloqués depuis le 29 juin par le Syndicat Maritime Nord, alors même qu’ils sont affrétés par DFDS. Le port de Calais perturbé pendant l’été par des manifestations. La SCOP SeaFrance liquidée le 31 juillet, provoquant le licenciement de 487 personnes. Et le cabinet du ministre des Transports qui joue les pompiers et organise, depuis début juillet, des réunions de négociation entre toutes les parties prenantes, pour trouver des solutions. Qui ont toutes, jusqu’ici, échoué. Comme l’avait annoncé Eric Vercoutre, patron du SMN,  l’été calaisien a été chaud.

[…]