• Gouvernement : Hulot à la mer Mézard à la pêche
    La mer pour Nicolas Hulot, la pêche pour son collègue de l'Agriculture Jacques Mézard. Les attributions des deux ministres ont été précisées hier, dans des décrets publiés au Journal Officiel. Nicolas Hulot aura notamment en charge les transports maritimes, la marine marchande, la plaisance, les ports, le littoral et le domaine public maritime. Quant à […]
  • Semaine du Golfe: Embarquement à bord du Shtandart
    Mercredi, embarquement sur le "Shtandart", réplique du premier navire de guerre de 1703 de la flotte de la Baltique du tsar russe Pierre Ier. Le capitaine, Valdimir Martus, est évidemment un passionné. Monter à bord est bien sur un spectacle, mais c'est aussi un voyage dans l'histoire et des rencontres.  Lire la suite de Semaine du […]
  • Exercice de sauvetage maritime dans le golfe de Propriano
    L’objectif principal de cet exercice est d’évaluer l’interface Mer/Terre de l’ORSEC maritime, en testant notamment la coordination des moyens de sauvetage entre la Préfecture maritime de la Méditerranée et la Préfecture de Corse-du-Sud.  Lire la suite de Exercice de sauvetage maritime dans le golfe de Propriano […]

Archives

MyFerryLink : Le dernier protocole d’accord pourra-t-il être adopté ?

Les Berlioz et Rodin bloqués depuis le 29 juin par le Syndicat Maritime Nord, alors même qu’ils sont affrétés par DFDS. Le port de Calais perturbé pendant l'été par des manifestations. La SCOP SeaFrance liquidée le 31 juillet, provoquant le licenciement de 487 personnes. Et le cabinet du ministre des Transports qui joue les pompiers et organise, depuis début juillet, des réunions de négociation entre toutes les parties prenantes, pour trouver des solutions. Qui ont toutes, jusqu’ici, échoué. Comme l’avait annoncé Eric Vercoutre, patron du SMN,  l’été calaisien a été chaud.

MyFerryLink : Le dernier protocole d’accord pourra-t-il être adopté ?

Les Berlioz et Rodin bloqués depuis le 29 juin par le Syndicat Maritime Nord, alors même qu’ils sont affrétés par DFDS. Le port de Calais perturbé pendant l'été par des manifestations. La SCOP SeaFrance liquidée le 31 juillet, provoquant le licenciement de 487 personnes. Et le cabinet du ministre des Transports qui joue les pompiers et organise, depuis début juillet, des réunions de négociation entre toutes les parties prenantes, pour trouver des solutions. Qui ont toutes, jusqu’ici, échoué. Comme l’avait annoncé Eric Vercoutre, patron du SMN,  l’été calaisien a été chaud.