Qu’on se le dise …

  • Naval Group livre sa première Gowind à l’Egypte
    Mois de 28 mois après la découpe de sa première tôle, l’Elfateh, toute première corvette du type Gowind 2500 construite par Naval Group, a fait ses adieux à Lorient ce week-end. Entre les mains de son équipage égyptien, le bâtiment fait maintenant route vers la Méditerranée, où il va rejoindre la base navale d’Alexandrie. Lire […]
  • Le BPC Tonnerre est arrivé à Saint-Martin
    Parti le 13 septembre de Toulon, le bâtiment de projection et de commandement Tonnerre est arrivé ce week-end à Saint-Martin, où il débarque d’importants moyens destinés à la reconstruction de l’île dévastée le 4 septembre par l’ouragan Irma. Emportant à son bord un catamaran (EDAR) et deux chalands de débarquement (CTM), le BPC de la […]
  • Un troisième patrouilleur du type PLG sera construit pour les Antilles
    Alors que le BPC Tonnerre est arrivé à Saint-Martin, la ministre française des Armées a annoncé hier la commande d’un nouveau patrouilleur qui viendra dès 2019 renforcer les moyens de la Marine nationale aux Antilles. Lire la suite de Un troisième patrouilleur du type PLG sera construit pour les Antilles […]

Archives

Neopolia donne naissance à un second navire fluvial

Après le Loire Princesse l’an dernier, le groupement d’entreprises Neopolia est en train d’achever à Saint-Nazaire la construction d’un second navire de croisière fluvial. Commandé comme son aîné par l’armateur alsacien CroisiEurope, l’Elbe Princesse a été mis à flot jeudi dernier. On s’en souvient, le Loire Princesse avait vu sa coque réalisée par Mécasoud en quatre blocs. Ceux-ci avaient été transportés par voie routière jusqu’à la forme de construction de STX France, où ils avaient été assemblés avant la mise à l’eau du navire.

Neopolia donne naissance à un second navire fluvial

Après le Loire Princesse l’an dernier, le groupement d’entreprises Neopolia est en train d’achever à Saint-Nazaire la construction d’un second navire de croisière fluvial. Commandé comme son aîné par l’armateur alsacien CroisiEurope, l’Elbe Princesse a été mis à flot jeudi dernier. On s’en souvient, le Loire Princesse avait vu sa coque réalisée par Mécasoud en quatre blocs. Ceux-ci avaient été transportés par voie routière jusqu’à la forme de construction de STX France, où ils avaient été assemblés avant la mise à l’eau du navire.