• La Chine met à l’eau son second porte-avions
    Le second porte-avions de la marine chinoise, et tout premier bâtiment de ce type réalisé dans le pays, a été mis à l’eau hier au chantier de Dalian. Ce dernier avait livré en 2012 le Liaoning (ex-Varyag russe), dont la coque inachevée avait été rachetée en 2002 par la Chine. Lire la suite de La […]
  • Amplexor et SBS : le navire documenté, un avantage concurrentiel
    Le bureau d'ingénierie documentaire Amplexor Business service propose à ses clients une gestion complète de la documentation technique au moyen du logiciel de virtualisation des navires VIS-On© Vessel, qui est totalement intégré dans le système d’information documentaire qu’il délivre à ses clients. Témoignage de Thierry Cochin, directeur compte naval. Lire la suite de Amplexor et […]
  • Comment DCNS se prépare à construire les sous-marins australiens
    C’était le 26 avril 2016. L’Australie choisissait de coopérer avec la France pour son programme de futurs sous-marins. Un projet gigantesque, évalué à 34 milliards d'euros et d’une durée de 50 ans, portant sur la conception, la construction puis le maintien en condition opérationnelle de 12 sous-marins océaniques. Avec comme objectif de développer en Australie […]

Archives

Vente de STX France : Les négociations s’éternisent

Les discussions se prolongent en Corée du sud, où le groupe italien Fincantieri et le tribunal de Séoul ne sont toujours pas parvenus à un accord concernant la vente des parts de STX Offshore & Shipbuilding dans les chantiers de Saint-Nazaire. A partir de la signature du mémorandum d’entente avec la juridiction coréenne, intervenue le 13 janvier, Fincantieri, qui a fait en décembre une offre d’à peine 80 millions d’euros pour racheter les 66.6% de STX dans les chantiers français, disposait normalement d’un mois et demi pour mener à bien la période de due diligence.