Partir

Qu’on se le dise …

  • L’Abeille Bourbon remorque un cargo en panne de propulsion
    Le vendredi 18 octobre 2019, à 14h20, le remorqueur d’Intervention, d’Assistance et de Sauvetage Abeille Bourbon a appareillé de Brest, sur ordre du préfet maritime de l’Atlantique, pour faire route vers l’île de Batz afin de rejoindre le cargo Norderney, rencontrant une panne de propulsion. Celui- ci se trouvait alors à 10 nautiques (environ 19 […]
  • Corse : le cargo Rhodanus déséchoué
    Le cargo Rhodanus, échoué depuis le dimanche 13 octobre au lieu-dit Cala Longa en Corse, a été déséchoué ce jour à 12h.La société mandatée par l’armateur et ses assureurs a présenté, dans la soirée d’hier, une solution consolidée de dés... […]
  • La SNSM et Couach dévoilent la future flotte de sauvetage française
    La Société Nationale de Sauvetage en Mer a signé hier, à Paris, le contrat de conception et de réalisation de sa future flotte. Comme annoncé en juillet dernier, celle-ci est confiée à un maître d’œuvre unique : le chantier Couach de Gu... […]

Archives

Tanguy de Lamotte reprend sa route

Arrivé hier à 19h30 au Port du Château à Brest pour réparer son avarie de safran, la nuit a été longue pour Tanguy de Lamotte : diagnostic, démontage, meulage, collage, stratification, usinage… Ce soir tout va mieux, le safran est à nouveau en place, les chandeliers arrachés refixés, les girouettes de tête de mât réparées, Fin de l’escale technique, Initiatives-Cœur largue les amarres et peut reprendre sa route ! Réaction de Tanguy de Lamotte : « C'est difficile moralement d'avoir dû s'arrêter en si bon chemin. Lundi matin j'étais encore dans le sillage de Jérémie Beyou, pas très loin d'Armel Tripon, avec qui j'ai même échangé quelques flashs de frontale dans la nuit. J’étais plutôt fier de ma nuit de navigation, à cause d’un problème d’AIS, j’ai dû traverser le rail de cargos à l’ancienne, sans trop dormir. Il faut maintenant positiver, je suis encore dans la course et comme je l’ai dit hier on n’a pas le droit de baisser les bras aussi facilement, on essaie de sauver des enfants, leur combat est bien plus difficile, donc moi je suis bien déterminé à aller jusqu’en Guadeloupe! »