Partir

  • TT-Line commande un ropax GNL en Chine
    L’armement allemand TT-Line a passé commande, au chantier chinois Jiangsu Jinling, d’un navire équipé d’une propulsion fonctionnant au gaz naturel liquéfié. La commande est assortie d’une option pour une seconde unité.Livrable en 2022 e... […]
  • US Navy : Mise à l’eau du troisième Zumwalt
    Le troisième et dernier super-destroyer furtif américain du type Zumwalt a été mis à l’eau le 9 décembre au chantier Bath Iron Works (General Dynamics) dans l’Etat du Maine. Après son achèvement à quai et ses essais, l’USS Lyndon B. Jo... […]
  • Disponibilité record des bâtiments saoudiens et égyptiens entretenus par Naval Group
    L’activité services de Naval Group marque de nouveaux points auprès de sa clientèle égyptienne et saoudienne. Les navires entretenus par l’industriel français affichant en effet une disponibilité record. En Arabie Saoudite, les trois fr... […]

Archives

TK Bremen : Le tribunal examine les circonstances du départ de Lorient

Mais quelle mouche a piqué le commandant du TK Bremen, le 15 décembre 2011, pour quitter le port de Lorient alors que pointait la menace de vents à plus de 130 km/h ? A-t-il subi des pressions de son armateur turc ? Aucune, si l’on en croit ce marin qui navigue à l’époque depuis déjà 31 ans. À la barre du tribunal correctionnel de Brest, plusieurs témoins confirment. D’ailleurs, le TK Bremen n’était « pas attendu avant cinq à sept jours en Grande-Bretagne », sa prochaine destination.