Qu’on se le dise …

  • Delavergne livre le baliseur côtier Gavrinis
    Fraîchement livré par le chantier vendéen Delavergne, le Gavrinis, tout nouveau navire de l’Armement des Phares et Balises, a quitté hier matin les Sables d’Olonne pour rejoindre Lorient, où il devrait arriver aujourd’hui. Entretemps, il devait faire cette nuit une halte à Port Haliguen, sur la presqu’île de Quiberon, où l’APB utilise un quai. Lire […]
  • Déploiement d’un groupe amphibie franco-américain en océan Indien
    C’est une première à plus d’un titre. Rentré fin octobre à Toulon après une mission de soutien aux populations antillaises sinistrées par le passage de l’ouragan Irma, le bâtiment de projection et de commandement Tonnerre, escorté par la frégate de défense aérienne Chevalier Paul, appareillera de nouveau, cette fois dans le cadre de la constitution […]
  • Naval Energies : Des fondations déclinables en différents matériaux pour l’éolien flottant
    Naval Group travaille depuis plusieurs années sur le développement d’un flotteur pour éolienne, dont les premiers exemplaires vont bientôt être construits. Après de longues études et simulations, le design est maintenant arrêté. Il s’agit d’un flotteur semi-submersible pouvant être réalisé en acier, en béton ou en version mixte. « Nous avons choisi cette technologie pour des […]

Archives

Vente de STX France : Paris et Rome tentent de s’extraire du bourbier

Le ministre français de l’Economie se rendra à Rome le 11 septembre pour y rencontrer son homologue italien, Pier Carlo Padoan, et tenter de trouver une solution dans le dossier des chantiers de Saint-Nazaire. Après avoir conclu un accord en avril dernier avec le précédent gouvernement français, qui acceptait un actionnariat italien majoritaire dans STX France, Rome a très mal pris le revirement du nouvel exécutif, qui refuse de donner à Fincantieri plus de 50% de l’entreprise, le reste devant être détenu par l’Etat, Naval Group (ex-DCNS) et éventuellement les salariés.