Partir

Qu’on se le dise …

Archives

Antarctique : l’Astrolabe doit passer en cale sèche, les Australiens à la rescousse

Suite aux problèmes techniques rencontrés par le nouveau patrouilleur et ravitailleur brise-glace français, l’Australian Antarctic Division a répondu à l’appel de l’Institut Polaire Paul Emile Victor (IPEV) pour trouver une alternative afin d’assurer le ravitaillement à court terme des bases scientifiques Dumont d’Urville et Concordia, situées en Antarctique. C’est en effet le début de l’été austral dans cette région, seule période (entre novembre et mars) où la banquise fond suffisamment pour permettre d’accéder par voie maritime à la Terre Adélie.