Qu’on se le dise …

Archives

Arnaud Boissières a le moral

Tout va bien. Je suis au près appuyé avec un vent entre 8 et 12 nœuds. Il faut souvent jouer avec le pilote. La mer est plate mais le vent bouge pas mal. Je fais du Nord. Dans les prochaines heures, le vent va continuer à forcir en venant de la droite et on devrait continuer tribord amure jusqu’aux Canaries. Ce sont de belles conditions pour faire du bateau.  Je suis à 688 milles de l’équateur. Maintenant que j’ai mis Acciona derrière moi, il faut que j’arrive à prendre une marge assez confortable sur lui et essayer de revenir sur Mirabaud. Mais pour le moment ça va être un peu le statu quo jusqu’au Pot au Noir. En ce qui concerne le trafic, je n’ai pour le moment vu personne, excepté un gros papillon.

Sinon, j’ai bien dormi cette nuit par petites tranches. Ca m’a permis de me reposer et d’évacuer la fatigue accumulée ces derniers jours. La nuit était bien claire sans grain. Il fait beau, c’est vraiment agréable. Il fait beaucoup moins lourd que quand j’étais plus bas vers Rio. Je fais régulièrement le tour du bateau pour vérifier que tout va bien et ce matin j’ai fait du rangement. Un petit rangement de printemps en quelque sorte.