Partir

Qu’on se le dise …

Archives

Au chantier Tanguy, «ce n’est pas du passéisme de rester dans le bois»

Impossible de rater ce chantier, à Douarnenez. Dans l’anse de Pouldavid, sur un terrain privé, le hangar de 1500 m2, pouvant accueillir des bateaux jusqu’à 25 mètres, borde la route. Régulièrement, les automobilistes de passage arrêtent leur véhicule pour s’approcher du hangar, attirés par le bruit des coups de masse sur les carvelles, l’odeur du bois ou la vision des membrures d’un chalutier dans l'ouverture de la porte. De l’autre côté de la route, dans l’anse qui occupe le fond de la ria du Port-Rhu, une cale permet de sortir ou mettre les bateaux à l’eau avec un chariot et l’aide de la