Partir

Qu’on se le dise …

Archives

Des pétroliers Cosco bien discrets

Environ un tiers de la flotte des pétroliers de la compagnie d’Etat chinoise COSCO Shipping Tanker (Dalian) aurait éteint son AIS, a remarqué Reuters. Et ce, après que les Etats-Unis aient imposé le 25 septembre des sanctions sur la compagnie accusée de transporter du brut iranien. L’AIS est pourtant imposé par l’OMI. Il ne peut être coupé qu’en cas de force majeur, comme pour éviter la piraterie.