Partir

Qu’on se le dise …

Archives

L’Alan Kurdi ne débarquera finalement pas ses rescapés à Marseille

Les élus marseillais s'étaient dit prêts, mercredi, à accueillir les 125 personnes sauvées samedi dernier par le navire Alan Kurdi de l'ONG allemande Sea-Eye au large de la Libye. Au grand dam du ministère de l'Intérieur qui a lui demandé à l'Italie de prendre en charge ces rescapés. C'est ce qui est finalement arrivé puisque l'Italie a autorisé, notamment en raison du mauvais temps, l'Alan Kurdi à débarquer ses passagers dans le port sarde d'Arbatax. Il avait été précédemment refoulé par Malte, qui a refusé de coordonner le sauvetage et l'Italie qui l'a renvoyé vers l'Allemagne.