Partir

Qu’on se le dise …

Archives

Méditerranée orientale : les découvertes gazières au cœur des rivalités

Si les premières découvertes gazières en Méditerranée orientale remontent à la fin des années 1960 au large de l’Egypte, ce n’est qu’au passage du changement de siècle que le bassin du Levantin a connu un regain d’intérêt. Des petits champs découverts en 1999 et 2000, proches d’Israël, face à Ashkelon (Noa et Mari-B, estimés à 85 milliards de m3, exploités depuis 2004) et de la bande de Gaza (Gaza Marine, près de 30 milliards de m3, attribué à BG, mais non exploité), ont ravivé des appétits soutenus par l’évolution de la technologie dans l’offshore profond.