Partir

Qu’on se le dise …

Archives

Migrants : Deux bateaux encore empêchés d’accoster en Italie et à Malte

Est-ce qu’un Etat de droit peut s’affranchir de ses obligations de droit international ? C’est la question que l’on se pose à la lumière des derniers épisodes tragiques liés aux migrants en Méditerranée. A peine quelques jours après l'incroyable odyssée de l’Aquarius, refoulé de Malte et d’Italie avec plus de 600 migrants et obligé d'aller jusqu'en Espagne, c’est désormais le bateau de l’ONG allemande Lifeline, avec 269 migrants à son bord, et le porte-conteneurs danois Alexander Maersk, qui en a recueilli 113, qui sont en attente d’une solution pour les débarquer.