Partir

Qu’on se le dise …

Archives

Manœuvres franco-japonaises au large de la Bretagne

Dans un contexte de net - bien qu’encore assez discret -  rapprochement entre la France et le Japon, qui coopèrent de plus en plus étroitement dans la région Asie-Pacifique, les marines des deux pays ont récemment effectué des manœuvres conjointes au large de la Bretagne.

Sibiril : En mal de candidats, le chantier ouvre sa propre formation de stratifieur

« Ça fait des mois que l’on cherche à recruter. Mais comme beaucoup d’entreprises, nous n’y parvenons pas ». Tristan Pouliquen, PDG de Sibiril Technologies, à Carantec (2 M€ de chiffre d’affaires), a donc décidé de créer sa propre formation au sein du chantier. Spécialisée dans la construction de navires de servitude, notamment les canots tout temps de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM), et de bateaux de pêche, l’entreprise emploie actuellement 23 salariés. Insuffisant au regard du plan de charge des deux années à venir.

Un nouveau porte-conteneur de 14.000 EVP pour ONE

L’armement japonais ONE a officiellement mis en service le 7 septembre dernier un nouveau porte-conteneurs de 14.000 EVP. Construit par le chantier naval de Kure du groupe Japan Marine United, le ONE Aquilla est acquis par Nippon Yusen Kaisha (NYK). Cette dernière fait partie de la coentreprise Ocean Network Express (ONE) avec ses consœurs MOL et K Line.

Sistership du ONE Stork, il mesure 364 mètres de long pour 51 de large et dispose d’une capacité de 14.000 conteneurs équivalents vingt pieds. Il naviguera entre l’Asie et l’Amérique du Nord.