Partir

Qu’on se le dise …

  • MARINELEC Technologies équipe le premier navire français de soutien à l’éolien offshore
    (English version below) Avec le Wind of Change, MARINELEC Technologies impose sa présence dans le secteur de l’éolien offshore. Ce navire, premier français du genre, construit pour Louis Dreyfus Armateur, vient d’entrer en exploitation.... […]
  • Oceanwide commande un navire d’expédition à Brodosplit
    Encore une commande de navire d'expédition polaire. La compagnie néerlandaise Oceanwide vient d'annoncer la commande du Janssonius, sister-ship de son navire Hondius (livré l'an dernier), au chantier croate Brodosplit. Livrable en 2021, ce bateau mesurera 107 mètres de long et d'une capacité de 174 passagers. Il sera classé Polar Class 6 (équivalent au 1A super […]
  • Rouen doit s’intégrer au coeur de la stratégie d’axe d’Haropa
    Le 13 juin, pendant l’Armada de Rouen, Haropa Port de Rouen a réuni les professionnels de la chaîne logistique pour expliquer la place qu'il peut jouer dans la chaîne logistique conteneurisée. Un article d'Hervé Deiss, de Ports et Corridors. Lire la suite de Rouen doit s'intégrer au coeur de la stratégie d'axe d'Haropa […]

Archives

25 ans après, le naufrage de l’Estonia examiné par le tribunal de Nanterre

Le ferry Estonia a coulé dans la nuit du 27 septembre 1994. Le navire, âgé de 14 ans, avait quitté Tallinn, en Estonie, en début de soirée, pour le port suédois de Stockholm avec 989 personnes à son bord. Les conditions de mer ne sont pas fameuses avec des creux de 4 à 6 mètres et du vent soufflant à une force de 7-8 Beaufort. En plein milieu de la nuit, alors que le navire se trouve au large de l’archipel situé devant Turku, en Finlande, des bruits de ferraille se font entendre à l’avant. L’équipage vérifie les indicateurs de fermeture des rampes et n’y voit rien d’anormal.